Genève, un canton d'eau

En plus du lac, le territoire du canton de Genève est marqué par plus de 300 km de cours d'eau qui offrent de nombreux bénéfices à la population, que ce soit sur le plan écologique, paysager, énergétique ou des loisirs. Malgré un réseau hydrographique important, nos ressources en eau n'en demeurent pas moins fragiles. Afin de les protéger et offrir à la population un cadre de vie sûr, agréable et sain, il convient de répondre durablement aux nombreux enjeux de conservation et de gestion qui les concernent.

Actualités

Vue aérienne du futur accès au lac au Vengeron
- Communiqués de presse

Nouvelle étape pour l'aménagement du Vengeron

Le Grand Conseil a voté hier soir un crédit d’investissement de 55,5 millions de francs pour le réaménagement du site du Vengeron. Cette décision ouvre la voie à la mise en œuvre d’un projet ambitieux pour la rive droite en faveur de l'environnement et d'une meilleure...

Prochain événement

Les usages de l'eau

Le quai de Cologny

La baignade en eau libre

Avec son incroyable situation géographique, le canton de Genève compte près de 30 plages au bord du Léman. Ces accès à l'eau, aussi beaux que paisibles, sont propices à la baignade et aux activités nautiques. La population affectionne la descente du Rhône et aime se baigner en eau libre. Pour être pratiquées en toute sécurité, ces activités doivent respecter un certain nombre de bons comportements.
Port Choiseul @Cédric Schaller

La navigation et le domaine public eau

Dans la mesure où la navigation sur le Léman séduit toujours davantage les personnes pratiquant le sport nautique, le canton entend rendre plus cohérente l'utilisation du plan d'eau et d'en faciliter l'accès. Pour ce faire, il crée des infrastructures lacustres pensées pour leurs bénéficiaires et améliore constamment l'exploitation des ports et des places d'amarrage et leur fonctionnement.
Illustration d'un torrent

Protéger l'eau au quotidien

Toute activité humaine, qu'elle soit domestique, agricole, artisanale ou industrielle, génère potentiellement des eaux polluées. Afin de maîtriser tout risque de dégradation de la qualité écologique du Léman et des 341 km de cours d'eau du canton, l'Etat de Genève met en place des outils de suivi et des actions pour prévenir, limiter et stopper les pollutions.
Barrage du Seujet

La gestion des niveaux du lac

Le niveau du Léman varie selon les saisons et les années. Il est contrôlé par deux accords, l'un transfrontalier et l'autre, inter-cantonal conclu à la fin du XIXe siècle. Il a été revu à la fin du XXe siècle en relation avec la réalisation de l'aménagement de Seujet.
Barrage de Chancy-Pougny

La force hydraulique et les barrages

Grâce aux barrages construits sur leurs cours, les fleuves et rivières de Genève fournissent des ressources hydroélectriques importantes. Le suivi des débits des cours d'eau, comme la gestion et l'élimination des sédiments sont indispensable pour assurer la protection des personnes et des biens face aux risques de crues.

L'eau dans le territoire

illustration petit lac

Le lac Léman et le petit lac genevois

Si l'ensemble du Léman est souvent associé à Genève, la partie genevoise du lac représente en réalité 6% de sa surface totale. Ce petit lac et la rade occupent une position majeure dans le territoire genevois sur le plan paysager, écologique et des loisirs. Elle occupe une place majeure dans le territoire genevois sur le plan paysager et écologique ainsi que dans la vie locale, sur le plan des loisirs.
Allondon

Les cours d'eau genevois

Fleuves, rivières, nants et rus, les cours d'eau du canton de Genève représentent 341 km de réseau hydrographique. Chaque cours d'eau du canton possède des qualités naturelles et biologiques à préserver durablement et à préserver dans l'aménagement du canton.
Diatomées

La qualité de l'eau du lac et des rivières

La qualité des eaux de surface du canton est contrôlée mensuellement par des prélèvements et analyses physico-chimiques et biologiques. Les résultats de ces analyses servent à déterminer l'origine des pollutions et leurs impacts sur les organismes aquatiques afin de poser un diagnostic de l'état écologique du cours d'eau.
Passerelle Roulave @REVILLARD

La gestion transfrontalière et la solidarité internationale de l'eau

Le Grand Genève se situe sur un territoire transfrontalier où une grande partie des bassins versants superficiels et souterrains sont partagés entre la Suisse (cantons de Genève, Vaud, Valais) et la France (le département de la Haute-Savoie et de l’Ain). Le canton de Genève comprend 5 km de frontière avec la Suisse, et 100 km avec la France voisine.
Illustration

La planification de l'eau à l'échelle du territoire

Parce que l'eau est au cœur de la vie et de la biodiversité, et parce qu'elle offre de nombreux services aux humains, l'Etat veille à sa protection, à sa gestion et à son utilisation durable. Pour cela, il planifie les actions à réaliser pour protéger et gérer les eaux qui circulent à travers le canton. Il organise cette planification au travers différents documents.
Lac des Vernes

La gestion des eaux en zones bâties

Les activités qui se déroulent au sein des zones urbaines et bâties génèrent des effluents qui ont souvent des conséquences sur l'environnement et la santé humaine. La gestion des eaux usées et pluviales en zone bâtie, couramment appelée assainissement, permet de limiter ces atteintes.
Renaturation de la Seymaz

La renaturation des cours d'eau

La biodiversité des cours d’eau genevois est protégée depuis 1997, depuis qu'une loi veille à leur renaturation et celle de leurs rives. Reconstituer les cours d’eau et leur paysage est une démarche qui s'inscrit dans la perspective du développement durable et dont les effets sont visibles aux quatre coins du canton.
Le lac Léman agité, mouettes et gros temps

Les dangers de crues et d'inondations

Qu’il s’agisse d’avalanches, de glissements de terrain ou de crues, les dangers naturels ont toujours représenté une menace pour l’être humain. Le Cantonal veille à identifier et à évaluer les risques relatifs aux dangers naturels, puis à les réduire en appliquant des mesures de protection, d’aménagement et d’entretien pertinents, combinés de manière optimale.
Paysage boisé et terre sèche

Les dérèglements climatiques

Les indicateurs montrent que les cours d'eau du canton subissent déjà les effets des dérèglements climatiques. Alors que leurs débits sont sensiblement moins importants et que la tendance fait présager des crues extrêmes rares plus intenses, c'est la question de leur niveau moyen le plus bas qui va certainement devenir centrale.

Publications

Documents pratiques

Études et rapports

Plans

Autres documents

Office cantonal de l'eau - OCEau

 

Adresse postale
Case postale 206
1211 Genève 8
Tél: +41 22 546 74 03
E-mail: eau@etat.ge.ch


Heures d'ouverture des guichets
GUICHETS Ouverture 9-12h

5 Rue David-Dufour (7è)
- CANALISATIONS lu-ma-me-je-ve | assainissement@etat.ge.ch | RDV en ligne www.ge.ch/c/guichet-canalisations
- PÊCHE lu-ma-me-jeudi | peche@etat.ge.ch

6 Rue du 31 Décembre
- CAPITAINERIE lu-ve | capitainerie@etat.ge.ch

EN CAS DE POLLUTION DES EAUX COMPOSER LE 118

 

Pour toute question générale contactez l'Info-Service
Contacter l'Info-Service au 022 546 76 00
Contacter l'Info-Service au 022 546 76 00

 

 

 

 

 

 

tel:118