L'impôt à la source 2021

5. Les barèmes de perception et calculette 2021

Ce feuillet contient les nouvelles dispositions en vigueur à compter du 1er janvier 2021 suite à la révision de l'impôt à la source.

Concernant l'année fiscale 2020 et les années précédentes, référez-vous au feuillet contenant les anciennes dispositions.

Si vous êtes soumis à l'impôt à la source, vous devez remplir une déclaration pour le prélèvement de l'impôt à la source et la remettre à votre employeur chaque début d'année afin de l'informer de votre situation familiale. Votre employeur détermine ensuite votre barème de perception (A, B, C, H ainsi que A1 à A5 et G).

Vous devez également remettre ce formulaire à votre employeur à la suite de tout changement de votre situation personnelle survenant au cours de l'année (mariage, naissance, séparation, divorce, prise ou cessation d'activité de votre conjoint, etc.) dans un délai de 14 jours suivant l'évènement.

Avec la révision de l’impôt à la source, ces changements sont pris en considération dès le mois suivant celui où le changement s'est produit et non pas au 31 décembre de l'année en cours.

Quel taux d'imposition s'applique à mon revenu?

Pour connaître le taux appliqué à votre revenu année par année, consultez les barèmes de perception de l'impôt à la source.

Comment calculer le montant de mon impôt?

Pour calculer votre montant d'impôt à la source, utilisez la calculette de l'impôt à la source ou référez-vous au livret sur le taux applicable de l'impôt à la source.

Le calcul intègre les barèmes de rectification des années 2019, 2020 et 2021, sauf le barème H0 qui nécessite un traitement particulier des charges déductibles.

Les barèmes de perception tiennent compte:
  • de votre situation matrimoniale, et
  • de vos enfants mineurs, mais uniquement s'ils sont entièrement à votre charge.
Les barèmes de perception ne tiennent pas compte
  • de vos enfants mineurs s'ils sont en garde alternée,
  • de vos enfants mineurs si vous vivez en union libre (concubinage),
  • de vos enfants majeurs (dès le mois qui suit celui du 18ème anniversaire de l'enfant).

Ces charges seront prises en compte par l'Administration fiscale l'année suivante, suite au dépôt d'une demande de rectification à l'impôt source ou dans le cadre d'une demande de taxation ordinaire ultérieure (TOU).

Modification de la révision: suppression du barème D

Dès l'entrée en vigueur de la révision sur l'impôt à la source le 1er janvier 2021, le barème D (taux fixe de 8%) relatif aux activités qualifiées "d'accessoires", pour les contribuables résidants, est supprimé.

L'employeur doit extrapoler le salaire en fonction d'un taux d'occupation de 100% pour déterminer le taux d'imposition, en tenant compte des barèmes usuels.

Quel barème de perception pour quelle situation?

Le barème A0, s'applique si :
  • vous êtes célibataire, séparé, divorcé ou veuf, sans enfant à charge, ou
  • vous êtes séparé ou divorcé avec un ou des enfants en garde alternée, ou
  • vous vivez en union libre ou concubinage, sans enfant ou avec enfant issu du couple, ou
  • vous êtes lié par un PACS français, sans enfant ou avec enfant issu du couple.
Les barèmes A1 à A5, s'appliquent si:
  • vous êtes résident à Genève, et
  • vous êtes séparé ou divorcé avec un jugement confirmant le paiement d'une pension alimentaire, et
  • vous versez au minimum 12'000.- francs de pension par an, et
  • ce montant est versé en faveur de vos enfants mineurs ou de votre ex-conjoint.

En pratique, lorsque vous versez une pension alimentaire, votre imposition se déroule de la manière suivante :

  • durant toute l'année, votre employeur applique le barème A0 qui ne tient pas compte de cette dépense;
  • au début de l'année suivante, vous devez déposer une demande de taxation ordinaire ultérieure (TOU) pour que le montant de la pension versée soit pris en compte.

Cette situation peut engendrer des difficultés de trésorerie pour le contribuable qui doit attendre l'année suivante pour se faire rembourser.

L'Administration fiscale a donc prévu des barèmes spéciaux (barèmes A1 à A5) pour les contribuables résidents à Genève qui permettent d'ajuster le prélèvement de l'impôt à la source en tenant compte de cette charge.

Ces barèmes sont soumis à conditions et doivent être demandés par le contribuable au cours de l'année de prélèvement de l'impôt à la source via un courrier libre.

Faire une demande de barème A1 à A5
  1. rédigez et signez un courrier motivant votre demande au cours de l'année d'imposition concernée;
  2. joignez une copie intégrale du jugement fixant la pension;
  3. joignez les justificatifs officiels, virements bancaires ou postaux des pensions versées durant les 3 derniers mois (les versements en espèces ne sont pas pris en considération);
  4. adressez le tout à :
    Administration fiscale cantonale

    Service de l'impôt à la source
    Case postale 3937
    1211 Genève 3
  5. si votre demande est acceptée, remettez une copie de la décision de l'Administration fiscale à votre employeur qui appliquera le nouveau barème;
  6. au début de l'année suivante, faites une demande de taxation ordinaire ultérieure (TOU) via le formulaire « DRIS/TOU » afin que l'Administration fiscale prenne en compte les pensions versées dans le calcul de votre impôt. A défaut d'une telle demande dans les délais (au plus tard le 31 mars de l'année suivant celle de l'imposition), le service de l'impôt à la source procédera à la rectification de votre impôt selon le barème de l'impôt à la source qui aurait dû vous être appliqué initialement (en principe, le barème A0) sans tenir compte des pensions alimentaires et contributions d'entretien versées. 
Le barème B + charges par enfant mineur (B0, B1, B2, etc.) s’applique si:
  • vous êtes marié ou en partenariat enregistré et que votre conjoint n’a pas de revenus (salaire, activité indépendante, chômage, maladie, maternité, accident, etc.), en Suisse ou à l'étranger ou
  • vous êtes marié ou en partenariat enregistré avec un fonctionnaire international travaillant pour un organisation bénéficiant d'une particularité fiscale (à vérifier dans la liste relative au barème B figurant dans les Directives concernant l'imposition à la source).
Le barème C + charges par enfant mineur (C0, C1, C2, etc.) s’applique si :
  • vous êtes marié ou en partenariat enregistré et que votre conjoint perçoit un revenu (salaire, activité indépendante, chômage, maladie, maternité, accident etc.) en Suisse ou à l’étranger, ou
  • vous êtes marié ou en partenariat enregistré avec un fonctionnaire international travaillant pour une organisation bénéficiant d'une particularité fiscale (à vérifier dans la liste relative au barème C figurant dans les Directives concernant l'imposition à la source).

Pour plus d'informations, consultez le livret sur le barème C de l'impôt à la source.

Le barème G s’applique (quelle que soit votre situation familiale) si :
  • vous recevez un revenu acquis en compensation (assurance-accidents, assurance-invalidité, assurance-chômage, assurance-maternité) versé directement par une caisse d’assurance, de chômage, etc.

Ce barème ne doit pas être utilisé par les employeurs. Si les revenus acquis en compensation sont versés par l'intermédiaire de l'employeur, celui-ci devra prélever l'impôt selon les barèmes usuels de l'impôt à la source.

Cas particulier des allocations familiales et de naissance
A Genève, sur la base d'un arrêté du Conseil d'Etat du 4 novembre 2020, les allocations familiales, de naissance et d'accueil versées aux salariés continuent à être imposées à la source par les employeurs en même temps que tout autre revenu imposable versé, même si elles sont versées directement par la caisse d'allocations familiales. Ces allocations continueront donc à être ajoutées au salaire mensuel brut avant l'application du barème usuels de l'impôt à la source.
Le barème H + charges par enfant mineur (H1, H2, H3, etc.) s’applique si :
  • vous êtes à la tête d'une famille monoparentale, c’est-à-dire que vous vivez seul avec au moins un enfant mineur qui est exclusivement à votre charge, ou
  • vous vivez en union libre, en concubinage ou lié par un PACS français avec au moins un enfant mineur né d’une union précédente qui est exclusivement à votre charge.

Utilisez le barème H1 si vous avez un enfant mineur à charge, H2 pour deux enfants, H3 pour trois enfants, etc.

Dernière modification
13 janvier 2021
Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.