Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

1. L'essentiel en bref

Depuis l'entrée en vigueur de l'ordonnance sur l'eau potable et l'eau des installations de baignade et de douche accessibles au public (OPBD) le 1er mai 2017, les eaux de baignades et de piscines sont désormais considérées comme des objets usuels.

Le service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) est l'autorité d'exécution chargée d'effectuer les contrôles et les inspections des établissements de bains publics pour le canton de Genève.

Sont considérées comme piscines publiques, les bassins artificiels de natation ou de baignade (couverts ou en plein air) destinés à des collectivités (écoles, hôtels, pataugeoires et piscines collectives dans les ensembles d'habitation, centres de vacances, de sport et de fitness, bassins de physiothérapie, jacuzzi, etc.). Les piscines privées ne sont donc pas concernées par cette réglementation.

Voir aussi

Oh mon eau !

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Actualité

Partagez cette page