Appliquer le salaire minimum genevois

2. Qui bénéficie du salaire minimum et qui doit l'appliquer ?

Il faut habituellement travailler dans le canton de Genève pour bénéficier du salaire minimum cantonal. Par habituellement, on entend exclusivement, principalement ou régulièrement.

Sont également soumis au salaire  minimum :

  • les travailleurs habituellement occupés à Genève par des entreprises dont le siège se situe hors du canton ou à l'étranger
  • les travailleurs des entreprises signataires des usages genevois pour toute activité déployée dans le canton.

Il existe cependant des exceptions au salaire minimum.
 

Des minima différents pour l'agriculture et la floriculture

Les employés des secteurs de l'agriculture et de la floriculture ont leurs propres salaires minimums fixés par le Conseil d'Etat. 

Le salaire horaire minimum brut dans ces deux secteurs sera de 17.64 fr dès 2023.

Pour l'agriculture, cela concerne les entreprises agricoles, les offices locaux collecteurs de lait et les entreprises rattachées au travail du lait.

Anciens salaire minimaux de l'agriculture :

  • 17.10 fr. au 1er janvier 2022
  • 17.00 fr. au 1er janvier 2021
  • 16.90 fr. au 1er novembre 2020

Anciens salaires minimaux de la floriculture :

  • 17.10 fr. au 1er janvier 2022
  • 15.60 fr. au 1er janvier 2021
  • 15.50 fr. au 1er novembre 2020
     
Conventions collectives, contrats-types de travail (CCT et CTT) et usages genevois

Si le salaire prévu dans un contrat individuel, une convention collective (CCT) ou un contrat-type (CTT) de travail est inférieur au salaire minimum, c'est ce dernier qui s'applique.

Les usages genevois ne peuvent en aucun cas prévoir un salaire minimum inférieur au salaire minimum cantonal.

 

Dernière mise à jour
3 janvier 2023

Cette page vous a-t-elle aidé ?