Indemnités de chômage

7. Assurances liées au chômage

Taux des cotisations prélevées

Lorsque vous travaillez, vous payez un pourcentage déterminé de votre salaire à titre de cotisation à l'assurance-chômage. De son côté, votre employeur prend à sa charge la moitié des cotisations. C'est grâce à ces dernières que vous pouvez percevoir par la suite des indemnités de chômage. D'autres cotisations, telles que l'AVS, l'AI et l'APG, ainsi que l'assurance-accidents non professionnels (LAA), sont également déduites de votre salaire.

De la même façon, pendant votre chômage, les cotisations suivantes sont prélevées sur vos indemnités :

5.3% : assurance vieillesse et survivants, invalidité et perte de gain (AVS, AI, APG)

2.51% : assurance-accidents non professionnels (LAA)

0.55% en moyenne : prévoyance professionnelle LPP (couverture du risque pour décès et invalidité / dans la majorité des cas : 0.55%). Il n'y a pas de prélèvement de cotisation si votre indemnité journalière est inférieure à 82.60 francs. A relever que le chômage ne couvre pas l'épargne vieillesse. 

2% : prestations cantonales en cas de maladie (PCM).

Consultez notre exemple de décompte de caisse d'assurance-chômage.

 

Assurance perte de gain

Durant votre service militaire ou civil, vous avez droit à une allocation pour perte de gain (APG), versée par la caisse de compensation. Si le montant de cette indemnité est inférieur à votre indemnité de chômage, votre caisse de chômage vous verse la différence. Lorsque le service militaire ou civil dépasse 30 jours, vous ne recevez toutefois pas de compensation de l'assurance-chômage.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter votre caisse de compensation.

 

Assurance accident

Accidents non professionnels

Dès que vous percevez des indemnités de chômage, vous êtes obligatoirement couvert.e par l'assurance-accidents non professionnels de la SUVA, y compris pendant le délai d'attente de 5 jours et les jours de suspension.

L'assurance prend effet dès le 1er jour de votre période d'indemnisation et se termine 30 jours après la réception de vos dernières indemnités.

Si votre propre assurance-maladie comporte une assurance-accidents non professionnels, faites éventuellement suspendre cette dernière clause pour l'assurance de base, afin de ne pas la payer à double. Sur demande, votre caisse de chômage peut vous fournir une attestation d'affiliation à la SUVA.

Les accidents non professionnels survenus les jours non ouvrables sont couverts par la SUVA.

Accidents professionnels

Pendant votre période d'indemnisation au chômage, si vous effectuez un gain intermédiaire ou bénéficiez d'une allocation d'initiation au travail (AIT), ou d'une allocation de formation (AFO), l'assurance-accidents professionnels est payée par votre employeur.

Déclaration d'accident

Tout accident (professionnel ou non professionnel) doit être annoncé à votre caisse de chômage. Parallèlement, vous devez informer votre conseillère ou conseiller en personnel ORP.

 

Prestations en cas de maladie (PCM)

Quelles sont les prestations que l'ORP de Genève peut vous proposer en cas de maladie ? Ce document complet répond à toutes vos questions.

Contact : pcm@etat.ge.ch

  • Prestations : +41 22 546 33 35
  • Cotisations : +41 22 546 36 59

Réception téléphonique : 9h00-12h00 et 14h00-16h00
 

Assurance maternité

La naissance d'un enfant pendant la durée d'indemnisation par le chômage donne droit à un congé maternité, payé par le biais de l'allocation maternité, pendant les 16 semaines qui suivent l'accouchement. Pour toute information complémentaire concernant l'assurance maternité, nous vous invitons à consulter les pages web suivantes :

Office fédéral des assurances sociales (OFAS) 

Office cantonal des assurances sociales (OCAS)

Où s'adresser pour en bénéficier ?

Vous devez vous adresser à la caisse de compensation AVS de votre dernier employeur. Si cette caisse n'applique pas l'assurance-maternité genevoise, contactez la caisse cantonale genevoise de compensation.

 

Prévoyance LPP

Toutes les personnes au chômage qui répondent aux conditions donnant droit à l'indemnité de chômage sont assurées à titre obligatoire.  

Durant votre période de chômage, vous êtes assuré.e contre les risques de décès et d'invalidité auprès de la Fondation institution supplétive LPP dans le cadre de l'assurance obligatoire de risque des personnes au chômage, dans la mesure où le montant des indemnités journalières dépasse le seuil d'entrée LPP. 

Une cotisation LPP est prélevée dès que vous touchez un salaire journalier mini­mum de 82.60 francs. Seule la part du salaire journalier qui se situe entre 82.60 francs et 330.40 francs doit être assurée. La déduction de coordination s'élève à 25'095 francs.

Dernière mise à jour
22 décembre 2022

Cette page vous a-t-elle aidé ?