5. Santé des équidés

Vous détenez, assumez la garde ou soignez des animaux, vous  avez l'obligation d'annoncer sans délai à un vétérinaire l'apparition d'une épizootie et tout symptôme suspect pouvant en faire craindre l'éclosion.

Les chevaux détenus comme animaux de rente et enregistrés comme tels dans la banque de données sur le trafic des animaux peuvent être abattus dans un abattoir.

Le détenteur d'animaux de rente a l'obligation de consigner les traitements administrés dans un journal des traitements et de lister les produits remis par le vétérinaire dans un inventaire des médicaments vétérinaires.

Certains produits utilisés chez les chevaux de compagnie, comme le phénylbutazone, sont interdits pour les animaux de rente.

Le détenteur d'animaux de rente ne peut obtenir des médicaments vétérinaires à titre de stock et les administrer lui-même que si une convention sur les médicaments vétérinaires a été passée entre le détenteur et le vétérinaire.

Enfin, l'enlèvement des cadavres d'animaux est assuré par le centre intercommunal des déchets carnés CIDEC, géré par l'Association des communes genevoises.

Avez-vous un commentaire sur cette page?