Variole du singe

6. Test positif à la variole du singe

Si votre test est positif, un membre du Service du médecin cantonal vous contactera.

Recommandations individualisées

Selon vos symptômes et l'endroit où se trouvent vos boutons et après évaluation des risques, des recommandations adaptées et spécifiques vous seront transmises. Elles seront à appliquer durant toute la période de contagiosité. L'objectif de ces recommandations est d'éviter que vous transmettiez la variole du singe à d'autres personnes. Il peut par exemple être nécessaire :  

  • de rester dans son logement,
  • de rester dans sa chambre selon la configuration du logement,
  • d'éviter de rencontrer d’autres personnes,
  • d'éviter de se rendre dans des lieux où se trouvent de nombreuses personnes et où vous ne pouvez pas garder vos distances,
  • de privilégier le télétravail.

Ces mesures seront discutées avec vous. Elles seront adaptées selon votre situation.

Dans tous les cas, il faut absolument :  

  • limiter les contacts étroits y compris les relations sexuelles;
  • éviter de partager des objets (draps, linges, vaisselle);
  • mettre un masque et couvrir les boutons si vous sortez ou croisez d’autres personnes ;
  • ne pas côtoyer de personnes à risque de faire des complications (femmes enceintes, enfants en bas âge, personnes âgées, personnes avec un système immunitaire affaibli).
L'arrêt de travail, quand il est nécessaire, n'est pas délivré par le service du médecin cantonal mais par votre médecin. Votre employeur ne recevra aucune information sur votre diagnostic.
Fin de la période de contagiosité

Les recommandations individualisées qui vous auront été transmises par le SMC doivent être appliquées durant votre période de contagiosité. Vous n'êtes plus considéré comme contagieux à partir du moment où toutes les lésions ont formé une croûte, que la croûte est tombée et qu'une nouvelle couche de peau s'est formée dessus (cicatrisation des plaies). Cela dure, selon les personnes, entre 2 et 4 semaines.

A la fin de votre période de contagiosité, un nettoyage soigneux du domicile comportant les surfaces, la literie, les vêtements et la vaisselle doit être réalisé.

Après la période de contagiosité

Des recherches sont en cours pour savoir si le virus de la variole du singe est aussi présent dans d'autres liquides corporels comme les sécrétions vaginales ou le sperme. Par précaution, les autorités sanitaires du Royaume-Uni recommandent l’usage du préservatif durant au moins 8 semaines après l’infection. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande même le port du préservatif 12 semaines après la guérison.

Contact tracing

Il est aussi important d'identifier les personnes à qui vous auriez pu transmettre le virus. L'ensemble des informations recueillies restera confidentiel.

Les personnes vivant sous le même toit que vous, les personnes avec qui vous avez eu des relations intimes dans les jours qui précèdent l'apparition des symptômes et les professionnels de la santé qui auraient été en contact avec vous sans protection recevront une recommandation de surveiller l'apparition de symptômes et d'éviter de rencontrer des personnes à risque de faire des complications. Si ces personnes présentent des symptômes, un test est nécessaire.

Pour poser des questions ou échanger de façon confidentielle avec du personnel formé sur la variole du singe:

Appeler le 022 546 55 27 
LUN-VEN | 9:00-17:00
SAM | 9:00 à 13:00
Dernière mise à jour
16 septembre 2022

Cette page vous a-t-elle aidé ?