1. L'essentiel en bref

En tant que patient, proche d'un patient ou tiers, vous souhaitez vous plaindre ou dénoncer les mauvaises pratiques d'un professionnel de la santé ou d'une institution de santé?

Vous devrez vous adresser à la commission de surveillance des professionnels de santé et des droits des patients (CSPSDP).

La CSPSDP veille au respect des dispositions légales régissant les professions de la santé et les institutions de santé visées par la loi sur la santé du 7 avril 2006. Elle accomplit cette tâche en toute indépendance dans le cadre de procédures dites disciplinaires. Cette autorité est une commission officielle de l'Etat de Genève (commission n° 322).

Composition de la commission de surveillance

  • La CSPSDP est composée de 20 membres titulaires, dont notamment un président ayant une formation juridique adéquate, des professionnels de la santé, un représentant des droits des patients, et un avocat. Le directeur de la direction générale de la santé, le médecin cantonal et le pharmacien cantonal sont membres titulaires, mais ils ne bénéficient pas du droit de vote.
     
  • Le Bureau de la commission est composé du président de la CSPSDP, du médecin cantonal, du pharmacien cantonal, d'un médecin et d'un membre n'exerçant pas une profession de la santé.
     
  • Les sous-commissions sont constituées d'au moins un médecin et un membre n'exerçant pas une profession de la santé.

La commission de surveillance n'intervient pas dans le cadre des demandes suivantes :

  • Modification ou annulation de notes d'honoraires et factures
  • Actions en responsabilité civile et allocation de dommages et intérêts
  • Levées du secret professionnel
  • Mesures provisionnelles

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?