3. La notion de mineur en danger dans son développement

Le service de protection des mineurs (SPMi) se réfère aux quatre types de maltraitance reconnus par la communauté scientifique et professionnelle :

  • la maltraitance physique (coups, violences, lésions, contraintes abusives, séquestration, etc.)
  • la maltraitance psychique (pressions, dénigrement, négation de l’autre, rejet systématique, humiliation, etc.)
  • la négligence (graves défauts de soins, d’affection, de cadre éducatif, délaissement, abandon, amour fusionnel, etc.)
  • l’abus sexuel (attouchements subis ou exigés, actes d’ordre sexuel, viols, etc.).

La maltraitance est ainsi un ensemble d’actes, d'omission d'actes, ou de circonstances qui entrave ou est de nature à entraver le développement de l’enfant, considéré dans tous ses aspects.

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Partagez cette page