Navigation - Capitainerie

4. Places d'amarrage bateau et planche à voile

Les ports du domaine public cantonal disposent de 4300 places pour des embarcations (places à l'eau, à terre ou installations pour les planches à voile, canoë-kayak, paddle). Le renouvellement des places est cependant limité. Par conséquent, obtenir une place d'amarrage peut nécessiter plusieurs années.  Il est recommandé d'effectuer les démarches suffisamment à l'avance.

L'attribution des places se fait sur la base de la liste d'attente, dans un ordre chronologique, selon les disponibilités techniques (largeur, longueur, poids etc.) et pratiques (sociétés nautiques, chantiers navals, invalides, etc.).

Pour obtenir une place, vous pouvez :

  • Effectuer une demande pour une place d'amarrage bateau, planche à voile, canoë-kayak, paddle, etc.
  • Renouveler votre demande en attente chaque année du 1er janvier au dernier jour de février. Les demandes non renouvelées au 1er mars seront rayées sans autre avis de la liste d’attente.

Il existe également des places visiteurs disponibles dans les ports du canton de Genève.

 

Tarifs

Pour une estimation de votre taxe annuelle, consultez les tarifs d'amarrage précisés dans le Règlement d'application de la loi sur la navigation sur les eaux genevoises H 2 05.01, Art. 19 Redevances. 

La facturation est effectuée par la capitainerie cantonale à la fin de l'année pour l'année écoulée. 

Exemples de tarifs (H.T.) fixe ou en mde surface d'emprise du bateau sur le domaine public eau :

  • Place à l'eau sur le Lac : 43 CHF/m2
  • Place sur les cours d'eau (Rhône par ex.) : 127 CHF
  • Place sur un corps-morts public : 26 CHF/m2
  • Place sur un corps-morts privé : 13 CHF/m2
  • Autre place privée : 190 CHF
  • Place à terre : 254 CHF
  • Râtelier pour planche à voile avec casier au centre nautique de Genève-plage : 127 CHF

 

Effectuer une demande

Attention, une demande de place d'amarrage en attente doit être renouvelée chaque année avant le 1er mars.

 

Type d'amarrage à disposition

La capitainerie met à disposition des navigateurs, des amarrages de deux types différents. L'ensemble des structures de base sont entretenues par le canton. Seuls les éléments supplémentaires tels que bouées, rajouts de chaîne, amortisseurs, élingues (amarres) et émerillons sont à la charge de l'usager.

Il est nécessaire de contrôler régulièrement l'état général des amarrages et de  signaler toutes usures sans délai à la capitainerie cantonale.

amarrage

amarrage

 

Dernière modification
7 décembre 2021
Cette page vous a-t-elle aidé ?