femme et hommes devant les échelles inégales
Les femmes restent sous-représentées dans les fonctions de haut niveau et au sein des conseils d'administration.

Bien que les femmes soient de plus en plus actives professionnellement et de mieux en mieux formées, elles restent encore confrontées au fameux « plafond de verre ». Elles demeurent en effet sous-représentées aux postes à responsabilité et dans les sphères décisionnelles, au sein des directions, des conseils d’administration ou des instances politiques. Elles sont également moins nombreuses à emprunter la voie de l’entreprenariat.

Cette sous-représentation féminine peut s’expliquer par les stéréotypes sexistes en lien avec les postes à responsabilité d’une part, avec les compétences et rôles des femmes d’autre part. En effet, les postes à responsabilité sont encore souvent associés à un plein temps hors du domicile et à des compétences telles que la compétitivité, le charisme naturel, la combativité, soit des attributs « dits » masculins.

Les femmes étant les plus concernées par les tâches familiales et ne s’identifiant pas forcément avec les profils demandés pour des postes à responsabilité renoncent souvent à postuler. De même, elles ne sont pas toujours identifiées comme ayant les compétences nécessaires au poste, ou comme étant les meilleures candidates selon leur situation familiale ou leurs projets d’enfants. Il est souvent fait référence au « plafond de mère ».

Or, personne ne doit être discriminée en raison de son sexe ou de sa situation familiale au travail (art. 15, al. 4 Cst-GE et art. 3, al. 1 LEg).

Missions du BPEV

L'article 50 alinéa 1 de la Constitution genevoise cadre la mission de l'Etat dans la promotion d'une représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des autorités.

Favoriser la mixité au sein des entreprises et dans les postes décisionnels représente une mesure concrète de promotion de l'égalité entre femmes et hommes. Le Bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences (BPEV) mène de nombreuses actions sur cette thématique. La promotion du langage épicène, les formations, des actions en faveur de la conciliation des vies ou de prévention du harcèlement sexuel sont mises en place et contribuent à améliorer la mixité au niveau des postes à responsabilité.

Favoriser la parité au sein des commissions officielles et des conseils d’administration

Le BPEV agit pour favoriser la parité au sein des commissions officielles et des conseils d'administration et de fondation de droit public. Peuvent notamment être mentionnés l’analyse des bases légales et des procédures, l’organisation de formations à l’attention des femmes à potentiel et la publication de rapports.

La promotion d’une représentation équilibrée des femmes et des hommes aux postes à responsabilité fait partie des objectifs du plan d’action interne de l’égalité au sein de l’administration cantonale.

Informer, sensibiliser et conseiller les entreprises et les employé-e-s

Le BPEV offre conseils et orientation d’une part aux entreprises et organisations sur leurs obligations légales, d’autre part aux personnes qui font appel à lui sur leurs droits en la matière. Il élabore différents supports d’information, comme par exemple le Guide sur la loi fédérale sur l’égalité.

Il établit des mesures, en collaboration avec de nombreux partenaires, pour sensibiliser et informer les entreprises et les organisations sur les mesures de promotion de l’égalité qui permettent de favoriser une représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des postes à responsabilités, comme par exemple des mesures de conciliation des vies, de communication inclusive, de prévention du harcèlement sexuel ou d’égalité salariale.

Promouvoir et soutenir l'engagement et valoriser les pionnières

A travers différentes actions, le BPEV tente de valoriser les carrières dites atypiques auprès des garçons et des filles. Pour ces dernières, il s’agit de leur faire découvrir et de les encourager d’une part dans des filières de formation et des domaines d’activité dits atypiques, d’autre part à oser s’identifier et se projeter dans des postes à responsabilité. Pour ce faire, le BPEV collabore avec de nombreux partenaires afin de promouvoir des formations et des supports présentant les femmes qui ont fait carrière ou qui ont osé prendre une nouvelle voie en tant que pionnières.

Pour parer à la sous-représentation des femmes en politique, le BPEV a développé des stratégies qui vont de la promotion des femmes non engagées ou débutantes en politique à un soutien à celles qui exercent déjà un mandat.

Dernières actions du BPEV