L' Agenda intégration suisse (AIS)

4. L'AIS pour les personnes réfugiées

Rappel des bénéficiaires

L'Agenda intégration suisse concerne toutes les personnes qui ont obtenu un  permis B  (réfugiés reconnus), un permis F  (réfugiés admis à titre provisoire) ou un permis F  (personnes admises à titre provisoire), à partir du 01.05.2019.

  Les personnes qui ont obtenu un de ces permis avant cette date, reçoivent déjà l'aide d’autres programmes fédéraux et n’ont pas droit aux mesures de l'AIS.

Bénéfices pour les réfugiés

Rapidement après leur arrivée, les personnes bénéficiaires de l'AIS :

  • reçoivent, dans leur langue d'origine, toutes les informations nécessaires pour leur installation dans le canton de Genève,
  • sont accompagnées individuellement,
  • bénéficient de mesures de formation et d'insertion professionnelle et d'intégration sociale adaptées à leur situation et à leur parcours spécifique.

Domaines de l'AIS et mesures

Les mesures de l'Agenda intégration suisse (AIS) se divisent en 5 domaines : primo-information et conseil, apprentissage du français et formation de base, formation et insertion professionnelle, petite enfance et intégration sociale.

Primo-information

Ont droit aux mesures de primo-information toutes les personnes adultes de plus de 18 ans.

   Organismes responsables des mesures

Mesure 1 : Réunions d'information collective

Les bénéficiaires participent à plusieurs réunions collectives dans leur langue d'origine et reçoivent les informations indispensables sur :

  • leurs droits et devoirs,
  • les programmes d'intégration disponibles,
  • les us et coutumes du pays d'accueil,
  • les organisations et associations qui peuvent vous venir en aide,
  • la vie sociale,
  • le budget et la gestion administrative,
  • la santé,
  • l'éducation,
  • l'emploi,
  • les outils de communication informatique.

Mesure 2 : Accompagnement en langue d'origine

Durant leurs premiers mois dans le canton de Genève, des spécialistes en médiation culturelle parlant leur langue les  accompagnent. Ils/elles organisent des visites et leur transmettent toutes les informations utiles sur les institutions et lieux importants pour leur intégration, comme :

  • l'Office cantonal de la population et des migrations (OCPM),
  • l'Hôpital,
  • les services de consultation juridiques,
  • les centres de formation,
  • les lieux d'activités culturelles et sportives.

Mesure 3 : Plateforme d'information en ligne "Bonjour Genève"

Le site internet "Bonjour Genève" met à la disposition des bénéficiaires :

  • des informations et adresses utiles pour leur vie dans le canton de Genève,
  • des informations de base disponibles dans leur langue,
  • des événements festifs, culturels et sportifs organisés pour eux.

Apprentissage du français et formation de base

Ont droit aux mesures d'apprentissage du français et de formation de base toutes les personnes adultes de plus de 18 ans. Avant cet âge, les enfants et les jeunes apprennent le français à l’école.

Deux parcours sont possibles :

  • le parcours "intégration professionnelle" pour les personnes âgées de plus de 18 ans qui ont la possibilité d'être employées en Suisse,
  • le parcours "intégration sociale spécifique" pour les personnes qui se trouvent dans l'impossibilité de travailler en raison de leur âge, de leur santé ou de leur situation personnelle.

   Organismes responsables des mesures

Mesure 1 : Parcours "intégration professionnelle"

Les personnes concernées :

  • suivent des cours de français jusqu'au niveau A2 à l'oral, passent un test et reçoivent un certificat lorsqu'elles atteignent ce niveau,
  • effectuent un bilan de compétences au Centre de Bilan Genève (CEBIG) leur permettant de définir un projet professionnel ainsi que le moyen de le réaliser,
  • reçoivent, selon les besoins de leur projet professionnel, des nouveaux objectifs adaptés de connaissance du français,
  • peuvent bénéficier, tout au long de leur parcours, de formations de base adaptées à leurs besoins individuels (lecture-écriture, mathématiques, informatique et "apprendre à apprendre").

Mesure 2 : Parcours "intégration sociale spécifique"

Les personnes concernées :

  • suivent, selon leur situation et objectifs, des cours de français ou des formations de base à but d'intégration sociale,
  • bénéficient d'une réévaluation de leur situation tous les 6 mois et leur parcours est adapté en conséquence. Si les conditions le permettent, les personnes bénéficiaires sont réorientées sur le parcours "intégration professionnelle".

Formation et insertion professionnelle

Ont droit aux mesures de formation et d'insertion professionnelle toutes les personnes entre 15 et 64 ans.

   Organismes responsables des mesures

Informations générales sur les mesures

Pour les soutenir plus efficacement, les mesures proposées aux bénéficiaires tiennent compte de :

  • leur âge (entre 15 et 18 ans, entre 18 et 25 ans, plus de 25 ans),
  • leurs connaissances et expériences professionnelles,
  • leur niveau de formation.

Selon leur situation, les personnes bénéficiaires peuvent suivre un ou plusieurs programmes allant du soutien scolaire à l'enseignement universitaire supérieur.

Pour pouvoir suivre des formations, les personnes bénéficiaires doivent posséder ou acquérir un certain niveau scolaire et des connaissances suffisantes en français.

Évaluation des besoins et des possibilités, deux étapes :

Etape 1 : lorsque les personnes bénéficiaires arrivent au niveau A1de français à l'oral, des professionnels du Centre de Bilan Genève (CEBIG) font une première évaluation de leur situation personnelle et de leurs aptitudes pour trouver un travail.

Etape 2 : lorsque les personnes bénéficiaires atteignent le niveau A2 de français à l'oral, des professionnels du Centre de Bilan Genève (CEBIG) font un bilan complet de leurs compétences, expériences et intérêts qui permet :

  • d'identifier les intérêts professionnels de la personne bénéficiaire qui ont un potentiel d'application dans l'économie genevoise,
  • de choisir les mesures d'aide les plus adaptées pour permettre à la personne d'atteindre ses objectifs professionnels.

Mesure 1 : Formation de base

Les personnes entre 15 et 18 ans ont plusieurs moyens d'améliorer leurs compétences de base dans le cadre de l'enseignement public obligatoire et post-obligatoire :

  • les classes d'accueil (cours à plein temps de français et de langue maternelle, mathématiques, sciences humaines, dessin, sport et autres cours à option),
  • les classes d'orientation professionnelle (cours à plein-temps et stages pratiques),
  • les classes d'insertion professionnelle (cours à plein temps et préparation pour faire une formation professionnelle)

Les personnes de plus de 18 ans qui remplissent les conditions demandées, peuvent :

  • suivre des formations de base (français, lecture-écriture, mathématiques et informatique),
  • suivre une formation secondaire (école de commerce, gymnase du soir, école de culture générale, autres),
  • suivre une formation supérieure à l'Université de Genève (UNIGE) avec le programme Horizon académique ou dans des hautes écoles spécialisées  (HES SO).

Mesure 2 : Formation professionnelle

Les personnes entre 18 et 25 ans remplissant les conditions, peuvent faire:

  • un apprentissage (environ 2 jours par semaine en institution de formation et 3 jours de pratique en entreprise),
  • un préapprentissage d'intégration (une année de préparation pour commencer une formation professionnelle : 50% à l’école et 50% en entreprise),
  • des stages pratiques en entreprise (d’une durée de 15 jours à 3 mois),
  • des formations de courte durée (entre 3 et 9 mois) pour les personnes avec peu ou pas d’expérience professionnelle,
  • des formations supérieures avec le programme Horizon académique de l'Université de Genève (UNIGE) ou dans les hautes écoles spécialisées (HES-SO), pour obtenir un bachelor, un master ou faire reconnaître les diplômes que vous avez obtenu avant de venir en Suisse.

Les personnes de plus de 25 ans remplissant les conditions nécessaires, peuvent faire :

  • un apprentissage (environ 2 jours par semaine en institution de formation et 3 jours de pratique en entreprise),
  • un préapprentissage d'intégration (une année de préparation pour commencer une formation professionnelle : 50% à l’école et 50% en entreprise),
  • des stages pratiques en entreprise (d’une durée de 15 jours à 3 mois),
  • des formations de courte durée (entre 3 et 9 mois) pour les personnes avec peu ou pas d’expérience professionnelle,
  • des formations supérieures avec le programme Horizon académique de l'Université de Genève (UNIGE) ou dans les hautes écoles spécialisées (HES-SO), pour obtenir un bachelor, un master ou faire reconnaître les diplômes que vous avez obtenu avant de venir en Suisse,
  • les démarches pour demander la reconnaissance des diplômes que vous avez obtenus avant de venir en Suisse.

Mesure 3 : Recherche d'emploi

Les personnes de plus de 18 ans souhaitant travailler et réunissant les conditions pour trouver un emploi :

  • font un bilan de compétences et de positionnement auprès du Centre de Bilan Genève (CEBIG) afin d'identifier un ou plusieurs métiers qui leur intéressent et de choisir les mesures les plus adaptées pour leur permettre de trouver un emploi dans le domaine choisi.
  • sont aidées dans leurs recherches d'emploi par des spécialistes soutenus par les services de l'Etat.

Petite enfance

Ont droit aux mesures AIS pour la petite enfance tous les enfants de 0 à 5 ans (avant leur entrée à l’école obligatoire) et leurs familles.

   Organismes responsables des mesures

Mesure 1 : Présentation du programme

Les familles bénéficiaires reçoivent une invitation pour assister à une présentation de ce programme.

Mesure 2 : Entretiens familiaux

Des professionnels accueillent les familles bénéficiaires et les accompagnent ensuite dans la découverte des endroits et institutions proposant des services et des activités aux parents avec enfants de 0 à 5 ans dans le quartier.

Mesure 3 : Lieux d’accueil et d’animation pour enfants de 0 à 5 ans et leurs familles

Les familles bénéficiaires sont informées sur les lieux d'accueil et d'animation dans lesquels elles peuvent se rendre avec leurs enfants pour participer à différentes sortes d'activités.

Mesure 4 : Intervention à domicile

Lorsque le besoin est identifié, des professionnels peuvent se rendre au domicile des familles bénéficiaires pour les soutenir et répondre à leurs questions.

Mesure 5 : Crèches ou jardin d'enfants

Les enfants des familles bénéficiaires peuvent être accueillis à mi-temps dans des institutions de la petite enfance durant la dernière année avant leur entrée à l'école obligatoire.

 

 

 

Dernière modification
14 septembre 2020
Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.