2. Mettre en place un dispositif de prévention des RPS

A cette fin, l’OCIRT a élaboré un guide complet dont vous nous recommandons vivement de prendre connaissance.

Voici résumés les points principaux à retenir :

La prévention et la gestion des RPS doit être assumée par la direction de l’entreprise qui doit clairement se positionner quant à son intention de ne pas tolérer de telles situations. Cela implique :

  • la définition et l’analyse de divers indicateurs, tels que les absences, les fluctuations de personnel, le nombre d’heures supplémentaires, les réclamations et les conclusions tirées d’enquêtes auprès des travailleurs;
  • la détermination systématique des dangers avec le soutien de spécialistes externes, si nécessaire;
  • la composition d’une équipe de travail constituée de toutes les personnes dont la participation et le soutien sont nécessaires à la détermination des dangers et à la réalisation de mesures ;
  • l’attribution des responsabilités et la clarification des rôles des divers acteurs en matière de RPS. ;
  • des directives qui visent la protection de l’intégrité personnelle, comportant notamment une déclaration de principe sur la tolérance zéro en matière d’atteintes à la personnalité, une description des comportements inacceptables et les moyens d’action en cas de problèmes;
  • l’information et la communication à tout le personnel sur les mesures préventives et de gestion, les objectifs et le déroulement des différentes démarches, ainsi que sur les résultats des analyses et des mesures ;
  • l’intégration du personnel à la discussion sur les RPS et les possibilités de solutions;
  • une démarche continue.
Avez-vous un commentaire sur cette page?