Obtenir un visa de retour ou une prolongation de visa

2. Visa de retour

Un visa de retour peut être octroyé dans les cas de figure suivants:

  • personne titulaire d'une autorisation de séjour ou d'établissement qui n'est pas physiquement en possession de son permis (production ou renouvellement du titre en cours, perte ou vol par exemple) ;
  • personne disposant d’un droit à l’octroi d’une autorisation de séjour (par exemple regroupement familial avec un ressortissant suisse ou titulaire d'un permis C);
  • personne dont la demande de régularisation des conditions de séjour a déjà été approuvée par le Secrétariat d’Etat aux migrations.

 

Pour faire une demande de visa de retour, vous devez:

 

1. Déposer une demande de rendez-vous en ligne: www.ge.ch/contacter-ocpm (sélectionner la prestation "Prolongation de visa") au minimum 14 jours avant la date de départ envisagée, et préciser:

  • la durée souhaitée pour le visa;
  • le pays de destination;
  • le nombre de voyages;
  • les motifs de votre demande.

2. Si un visa de retour peut vous être délivré, vous présenter à la date et heure convenue aux guichets de l'office cantonal de la population et des migrations muni des pièces suivantes:

  • formulaire V de demande de visa de retour dûment complété, daté et signé;
  • passeport en cours de validité;
  • autres justificatifs mentionnés dans la confirmation de rendez-vous;
  • en cas de demande de gratuité pour personne à charge: dernier avis de taxation indiquant les coordonnées de la personne concernée.

L'office cantonal de la population et des migrations se réserve le droit d'exiger tout autre document ou renseignement lors du dépôt de votre demande.

Une taxe peut être prélevée. Le visa de retour est gratuit pour le conjoint d'un ressortissant suisse ou de l'Union européenne et leurs descendants de moins de 21 ans ou à charge, ainsi que pour les ascendants d'un ressortissant suisse ou de l'Union européenne et ceux de son conjoint qui sont à charge.

La durée de validité du visa de retour est fixée selon les circonstances et la libre appréciation de l'autorité, mais elle ne peut dans tous les cas pas dépasser 90 jours.

Le Secrétariat d'Etat aux migrations peut dans certains cas bloquer la délivrance d'un visa de retour. En pareille situation, il est nécessaire de s'adresser directement auprès de ce dernier pour solliciter la levée de la mesure.

Dernière modification
1 octobre 2020
Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.