3. Zones de navigation limitée

Rappel des limitations de vitesse (extrait de H 2 05 - Loi sur la navigation dans les eaux genevoises (LNav)

Limites de la vitesse des bateaux à moteur (Art. 4)

Sous réserve des prescriptions spéciales ou signalées, la vitesse maximale des bateaux à moteur est limitée à :

10 km/h sur les plans d’eau s’étendant jusqu’à 300 m de la rive et des ouvrages de protection des ports, sauf pour les bateaux remorquant des skieurs nautiques sur les plans d’eau réservés spécialement à cet effet.

30 km/h au maximum sur le plan d’eau situé à plus de 300 m des rives et des jetées des ports des Eaux-Vives et des Pâquis, en aval d’une ligne tirée du monument du Port-Noir au débarcadère de la Perle-du-Lac.

10 km/h au maximum sur tous les cours d’eau.

15 km/h au maximum sur tous les cours d’eau pour les bateaux à moteur des entreprises de navigation concessionnaires et autorisées (ci-après : entreprises de navigation).

Limite et adaptation de la vitesse dans les ports (Art. 5)

Aux approches des estacades et dans les passes, les bateaux doivent régler leur vitesse afin d'éviter de créer des remous ou un effet de succion qui soient de nature à causer des dommages à des bateaux en stationnement ou en mouvement ou à des ouvrages, sans tomber toutefois au-dessous de la vitesse nécessaire pour gouverner avec sécurité.

 

Limitation de vitesse dans les ports


Ski nautique, planches à voile et engins volants (Art. 7)
  1. La pratique du ski nautique est interdite sur les cours d’eau, dans la zone riveraine et sur les eaux du lac s’étendant en aval d’une ligne tirée du monument du Port-Noir au débarcadère de la Perle-du-Lac, à l’exception des plans d’eau réservés spécialement à cet effet.
  2.  La navigation des planches à voile est interdite sur les cours d’eau, sur les eaux du lac en aval de la ligne mentionnée à l’alinéa 1 et aux abords des débarcadères.
  3. La navigation des engins tirés par un cerf-volant (Kite Surf) est interdite sur les eaux du lac en aval d'une ligne Vengeron-Tour-Carrée.
  4. Sauf dérogation, le remorquage simultané de plus de 2 skieurs nautiques et celui d’engins volants sont interdits.  
Navigation interdite (Art. 9)
  1. La navigation au moyen de bateaux et d’autres types d’embarcations sans moteur, de voiliers non lestés, de bateaux de louage, pilotés par d’autres personnes que les loueurs ou leur personnel, est interdite sur les eaux s’étendant entre la jetée des Pâquis et du Jet d’eau, les quais et le pont du Mont-Blanc. Des dérogations peuvent être accordées par l'autorité aux personnes devant rejoindre leur bateau au moyen d'une annexe.

  2. La navigation peut être provisoirement interdite pour des raisons de sécurité ou d'intérêt public, notamment dans le périmètre des organisations internationales ou diplomatiques.

     

Navigation et activités sur le Rhône

La navigation de plaisance est autorisée sur l'Arve et le Rhône genevois en aval du barrage du Seujet sauf :

  • du 1er octobre au 31 mars entre la passerelle de Chèvres et le barrage de Chancy-Pougny (zone de tranquillité hivernale de la réserve d'importance internationale),
  • une matinée (de 8h à 13h) par mois durant l'automne et l'hiver, sur l'ensemble du Rhône genevois, selon des dates annoncées préalablement par arrêté (consulter la feuille d'avis officielle).

Ces mesures visent à assurer la protection et le suivi scientifique des oiseaux d'eau hivernant sur ce site naturel  d'importance internationale listé par la Convention de Ramsar.

La navigation sur ces cours d'eau fait également l'objet de restrictions locales – notamment autour des ouvrages hydroélectriques - ou temporaires pour des raisons de sécurité, conformément à la signalétique placée sur le terrain.

 

Navigation et activites sur le Thonex

Avez-vous un commentaire sur cette page?