Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

1. L'essentiel en bref

Si vous vendez un bien immobilier situé dans le canton de Genève, vous êtes soumis à l'impôt sur les bénéfices et gains immobiliers (IBGI), quel que soit votre domicile (en Suisse ou à l'étranger).

Les transactions réalisées dans le cadre d'une succession ne sont pas soumises à cet impôt (l'imposition est différée jusqu'à la prochaine transaction imposable, par exemple une vente).

C'est votre notaire qui calcule le montant de votre impôt et le retient sur le prix de vente.

Vous devez déclarer la transaction à l'administration fiscale dans les 30 jours qui suivent la signature chez le notaire.

Si vous avez vendu votre logement principal et que vous prévoyez de réinvestir avant 5 ans votre bénéfice dans l'achat d'un nouveau logement principal, vous pouvez bénéficier du remploi.

Avez-vous un commentaire sur cette page?