1. L'essentiel en bref

Chacun peut être amené un jour à devenir proche aidant d’un parent, d’un enfant, d’un ami, d’un voisin.

Avec le vieillissement de la population, le rôle joué par les proches aidants augmente de manière significative.

A Genève, des structures de répit, du soutien à domicile, des groupes de paroles permettent aux proches aidants de trouver de l'aide et de s'accorder du temps pour éviter de s'épuiser et ainsi d'être disponibles pour les proches aidés.

 

Qui est proche aidant ?

Vous vous occupez, à titre non professionnel et informel, d'un proche aidé, en situation de perte d'autonomie, de maladie ou de handicap.

Cette personne dépend de votre aide régulière pour des activités de la vie quotidienne, lui permettant de rester à domicile.

 

Les risques

Si le fait de s’engager auprès d’un proche constitue un moment d’échange humain à la fois valorisant et gratifiant, il s’accompagne souvent d’effets secondaires tels que l'épuisement physique, le stress ou l'isolement.

Ces symptômes peuvent avoir des conséquences sur votre santé et affecter vos relations sociales.

Il est primordial que vous demandiez du soutien auprès des institutions ou associations pouvant répondre à vos besoins spécifiques.

 

Voir aussi

Ge suis proche aidant

 

Stratégie cantonale

Depuis 2013, l'Etat de Genève a augmenté le nombre de structures de répit pour les proches aidants. Le programme de soutien aux proches aidants du canton de Genève (2017-2020) émet des pistes et des solutions pratiques pour soutenir davantage les proches aidants d'ici à 2020.

 

Proch'info 058 317 7000

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Actualité

Partagez cette page