2. Bail à ferme agricole

Le contrat de bail à ferme agricole est un contrat par lequel le bailleur s'oblige à remettre au fermier, contre fermage (montant du loyer), l'usage d'une entreprise ou d'un immeuble et laisse le fermier percevoir des fruits et des produits.

La majeure partie des dispositions légales traitant du bail à ferme relève du droit privé, ce qui signifie qu’il revient aux parties de se conformer au droit s’agissant par exemple de la durée initiale et de reconduction du contrat de bail, du montant du fermage, etc. En cas de litige entre les parties, la Chambre administrative de la Cour de Justice est appelée à trancher.

Quelques restrictions de droit public sont cependant imposées aux intéressés, qui les obligent à demander, dans certains cas, une autorisation ou approbation à l’autorité compétente.

Les autorités compétentes pour statuer sur les dossiers concernant le bail à ferme agricole sont le DETA, pour lui la DGAN, ainsi que la commission d'affermage agricole (dont le secrétariat administratif est assuré par la DGAN).

Le département de l'environnement, des transports et de l'agriculture, soit pour lui la DGAN, est notamment compétent pour :

  • autoriser la conclusion ou la reconduction de baux à ferme d'une durée inférieur aux durées minimales légales
  • autoriser l'affermage par parcelles
  • former opposition contre le fermage d'un immeuble

La commission d'affermage est notamment compétente pour :

  • préaviser sur les demandes d'affermage par parcelles
  • approuver le fermage d'une entreprise agricole
  • statuer sur l'opposition contre le fermage d'un immeuble agricole

 

Documents

 

Base légales

 

Contacts

 Direction générale de l'agriculture et de la nature - T 022 388 7171

Avez-vous un commentaire sur cette page?