Technologies de participation citoyenne

illustration civic tech
illustration civic tech
Les technologies civiques - ou « civic tech » - sont des opportunités d'améliorer le fonctionnement et l’efficacité de la démocratie, en renouvelant les formes d’engagement des citoyens.

Appliquées aux projets urbains, elles permettent d'associer une plus grande diversité d'acteurs et d'offrir à un plus grand nombre d'habitants la capacité de contribuer aux démarches de concertation. Pour cela, une feuille de route pour le développement des « civic tech » a été mise en place afin que les approches de concertation et d'innovation ouvertes soient appliquées à la conception et à l'usage de ces outils. L'Etat de Genève met en place une démarche collective pour que se développent des outils et un écosystème d'acteurs. L'Etat de Genève est partenaire du baromètre des «civic tech» en Suisse avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Exemples

Certaines technologies civiques facilitent l'ouverture des administrations et des gouvernements en offrant une meilleure communication avec les citoyens, à l'instar de « Fix my street » à Zurich qui permet de signaler aux autorités des problèmes dans l'espace public qui nécessitent leur attention: http//www.zueriwieneu.ch/.

A Lausanne, un budget participatif a été lancé par la Ville, pour la participation des habitants dans la gestion d'une partie du budget municipal et la réalisation de projets de quartier : https://my.lausanne.ch/budget-participatif/.

Il s'agit d'exemples concrets de « civic tech », à l'image de celle qu'entend développer l'Etat de Genève.