Voie verte Genève-Sécheron — Versoix: traçons ensemble la future voie!

Illustration future Voie verte Genève-Sécheron - Versoix - © Etat de Genève
Illustration future Voie verte Genève-Sécheron - Versoix - © Etat de Genève
Les futurs habitants et habitantes et usagers et usagères sont les mieux placés pour imaginer la Voie verte Genève-Sécheron – Versoix et sont intégrés à la réflexion de son tracé.

A l’horizon 2025, les communes de Pregny-Chambésy, Bellevue, Genthod, Collex-Bossy et Versoix seront reliées par une voie verte de mobilité douce.  Longue de 11,5 km, cette future voie verte permettra de connecter les différents lieux de vies des habitants et des habitantes, les gares, les commerces, les écoles et les espaces de loisirs. On pourra s'y déplacer, contempler, jouer ou profiter d’une promenade sans se presser. 

Un projet polyvalent et participatif 

Le projet de Voie verte de Versoix à Genève-Sécheron empruntera un parcours varié :  à travers les espaces urbains et les quartiers résidentiels, le long des voies de chemin de fer et à proximité d’espaces naturels et paysagers. Dans certains secteurs, elle devra également cohabiter avec la circulation routière. Tout en développant des mobilités alternatives à l’automobile, le projet doit être polyvalent et mixte, autant dans les usages que pour les usagers et les usagères.

Un processus de concertation accompagne l'ensemble du projet afin d'associer habitants et futurs usagers à la conception de la future Voie verte.

La première phase a débuté au mois d'avril 2021 et s'est déroulée en trois étapes : balades découvertes entre avril et mai, atelier puis consultation pour nommer la future voie. 

Quels sont les objectifs des différentes concertations autour de ce projet ?

La Voie verte Genève-Sécheron — Versoix est un projet collaboratif entre le canton de Genève et les communes qui doit également être pensé avec les habitants et les habitantes. La première étape de la concertation, qui consiste à explorer le tracé avec la population intéressée, a pour but de :

  • Recenser les pratiques, les idées, la connaissance des lieux et les différents souhaits des futurs usagers et usagères de la Voie verte à travers trois balades découvertes.
  • Synthétiser, discuter et approfondir ensemble ces éléments dans le cadre d'un atelier afin de dégager des propositions pour le projet.
  • Trouver un nom pour la nouvelle Voie verte via un appel à idées sur la plateforme participer.ge.ch.

Prochaines étapes de concertation

Etapes précédentes

Illustration de la future voie verte Genève-Versoix - BuxumLunic - Etat de Genève ©
Illustration de la future voie verte Genève-Versoix - BuxumLunic - Etat de Genève ©