Plan directeur cantonal 2030

Pierre angulaire de l'aménagement du territoire, le plan directeur cantonal pose les grands principes et les conditions de mise en œuvre de la politique d'aménagement du canton de Genève.

Soumis à l'approbation de la Confédération, le plan directeur cantonal 2030 (PDCn) assure la coordination et la cohérence entre les politiques sectorielles, il détermine les mesures d’aménagement nécessaires en matière d’urbanisation, de mobilité, de gestion de l’espace rural, des milieux naturels et des ressources.

Engageant pour les autorités pour lesquelles il a force obligatoire, il règle la coordination entre les politiques d’aménagement du canton et de la Confédération, des cantons voisins et des régions limitrophes. Il fournit le cadre à l’aménagement local et aux activités qui sont de la compétence des communes.

L'enjeu majeur du PDCn est de proposer un projet de territoire qui respecte l'équilibre entre le développement des activités humaines et une gestion durable du territoire. Il s’agit d’offrir une réponse aux besoins en logements, activités, mobilité, équipements, services, loisirs et espaces publics, tout en préservant et valorisant patrimoine bâti, paysager et naturel, les terres cultivables et la qualité de vie.

Le PDCn a été adopté par le Grand Conseil le 20 septembre 2013 et approuvé par le Conseil fédéral le 29 avril 2015.

Il a fait l'objet d'une première mise à jour adoptée par le Grand Conseil le 10 avril 2019 et approuvée par la Confédération le 18 janvier 2021 (communiqué du 28 janvier 2021). Cette première mise à jour a permis d'adapter le PDCn aux nouvelles directives fédérales accompagnant l’entrée en vigueur de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT1) et de lever certaines réserves émises par la Confédération lors de son approbation en 2015.

Une deuxième mise à jour (mineure) a été adoptée par le Conseil d'Etat le 1er mars 2023 et approuvée par la Confédération le 23 août 2023. Elle a permis d'ajuster l'état de coordination du projet 1.8  de la fiche A10 concernant le réaménagement des espaces publics de l'interface multimodale de Genève Cornavin (phase 1) et l'adaptation de l'infrastructure tram Cornavin-Terreaux-du-Temple (y compris requalification du bd J.-Fazy).

        Nouveaux enjeux

        Face aux nouveaux enjeux - réchauffement climatique, transition écologique, numérisation de notre économie, défis sociaux, économiques ou sanitaires, une démarche a été lancée pour réfléchir collectivement sur l’orientation que doit prendre la planification directrice cantonale.

        En savoir plus sur Penser le territoire de demain