3. Projet de développement régional

Cet outil vise à soutenir des projets en faveur du développement régional et de la promotion des produits indigènes et régionaux auxquels l’agriculture participe à titre prépondérant. La base légale est l'article 93, 1c de la loi sur l'agriculture.

Les projets de développement régional comprennent des mesures propres à créer une valeur ajoutée dans l'agriculture. Ils renforcent la coopération entre l'agriculture et des secteurs connexes, comme l'artisanat, le tourisme ou la filière du bois et la sylviculture. Diverses mesures sont combinées et harmonisées entre elles dans un concept général. L'ensemble du projet doit être coordonné avec le développement régional et l'aménagement du territoire. Cette approche permet de créer des emplois et une valeur ajoutée dans une région grâce à la coopération entre l'agriculture et d'autres secteurs.

Le service de l'espace rural accompagne le monde agricole dans la conception et la réalisation de projets de développement régional.

Contact

Service de l'espace rural T022 388 71 71

Pour en savoir plus
  1. PDR1 : Renforcement des filières agricoles durables

Un premier projet de développement régional (PDR1) genevois est actuellement dans une phase de mise en oeuvre. Il a démarré en 2012 et se terminera en 2019. Il a pour objectif le renforcement :

  • de la filière maraîchère par la construction de serres peu gourmandes en énergie, la création d'une nouvelle centrale de commercialisation et l'installation de lignes de conditionnement spécifiques pour les produits bios de la filière laitière par la mise en place d'une nouvelle ligne de conditionnement de lait frais UHT
  • de la filière céréalière par la mise en place d'installations spécifiques pour les produits bios, les céréales spéciales ainsi que par la création d'une malterie
  • de l'ensemble des filières agricoles genevoises par la création d'une nouvelle plateforme de commercialisation pour les produits GRTA (Genève Région - Terre Avenir)
  • de la prise en compte de l'environnement à travers le soutien à la filière bio, l'amélioration de l'efficacité énergétique des serres maraîchères, la création d'une nouvelle chaufferie à bois et l'implantation d'espaces naturels dans les zones agricoles spéciales.

Le projet est porté par trois coopératives agricoles (Union Maraîchère de Genève, Cercle des Agriculteurs de Genève et environs, Laiteries Réunies de Genève), huit maraîchers, la Fondation pour les zones agricoles spéciales et AgriGenève (organisme faîtier de l'agriculture genevoise). Tous ces acteurs sont regroupés dans le cadre de l'Association pour le pilotage du projet de développement régional genevois.

L'ensemble des investissements engagés pour le PDR1 se monte à 65 millions de francs, dont 22 millions pris en charge par les pouvoirs publics (10 millions par le Canton et 12 millions  par la Confédération).

  1. PDR2 : Les points relais agricoles en milieu urbain

L'étude préliminaire d'un second PDR, orienté cette fois-ci vers la création de points relais de promotion des produits GRTA en milieu urbain et à la sensibilisation à une alimentation de proximité, a été soumise à l'Office fédéral de l'agriculture par AgriGenève fin 2017.

Si Berne rentre en matière sur ce projet, le dossier sera approfondi en 2018 dans le cadre d'une planification de détail. Et si cette planification de détail est approuvée, le projet pourrait démarrer en 2019.

Avez-vous un commentaire sur cette page?