4. Plan général d'évacuation des eaux (PGEE)

Le plan général d'évacuation des eaux (PGEE) est un outil communal ou intercommunal de planification de l'assainissement.

L'élément central du PGEE est son plan d'actions, décrivant l'ensemble des actions à réaliser dans le périmètre d'étude, à l'horizon d'une vingtaine d'années.

Les principaux éléments fixés par le plan d'actions sont:

  • Les travaux de collecteurs à réaliser : remplacements de collecteurs existants, mises en séparatif, nouveaux collecteurs permettant de desservir de nouvelles zones à bâtir ou des zones équipées en assainissement individuel.
  • Les ouvrages centralisés de rétention ou de dépollution des eaux pluviales, permettant de préserver ou d'améliorer la qualité et le régime hydrologique des cours d'eau.
  • Les zones au sein desquelles une limitation du ruissellement des eaux pluviales doit être imposée, afin de préserver les cours d'eau.
  • Les zones au sein desquelles l'infiltration des eaux pluviales doit être privilégiée.
  • Les mesures à prendre en vue de diminuer l'apport des eaux claires parasites aux stations d'épuration.
  • Le programme d'entretien et d'exploitation du réseau d'assainissement communal.

Etant donné que les frontières administratives n'ont que très rarement une logique hydrologique (les cours d'eau et les réseaux franchissent les frontières), la plupart des communes genevoises se sont groupées pour l'élaboration de leur PGEE. Au final, en comptant l'Aéroport International de Genève, 19 PGEE ont été ou sont réalisés.

Compléments

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Partagez cette page