1. L'essentiel en bref

Près de 20'000 espèces animales - essentiellement des invertébrés - et 1'250 plantes sauvages ont été inventoriées dans le canton. Celles-ci incluent des espèces importantes en termes de conservation : Genève n'héberge pas moins de 37 espèces d'orchidées ainsi que des animaux très menacés à l'échelle de la Suisse, comme la Chouette chevêche, le Lièvre, la Cistude (une tortue aquatique) ou l'Hespérie du cirse (un papillon).

La nature genevoise se caractérise par sa proximité avec l'agglomération : elle permet ainsi à une importante population de se ressourcer à faible distance mais elle induit également des pressions importantes sur les milieux. Actuellement, la zone bâtie représente environ 30 % du territoire cantonal et tend à s’étendre. Cette situation fragilise progressivement les milieux d’intérêts pour la faune et la flore ainsi que, plus généralement, la qualité de notre cadre de vie.

Or des études démontrent que les territoires urbanisés peuvent accueillir une grande diversité biologique. En effet, la nature tire parti des lieux qui lui sont laissés et contribue ainsi à enrichir l'espace urbain, au profit de la population. Ces sites jouent également un rôle de liaison important en prolongeant jusqu'en ville l'action des corridors biologiques régionaux vitaux pour la faune et la flore.

Il est donc essentiel de favoriser la biodiversité à chaque échelle, depuis la planification de l'aménagement du territoire jusqu'aux réalisations concrètes dans les quartiers ou les jardins.

Favoriser la biodiversité :

Entretenir mon jardin, mon balcon : découvrez notre livret sur ce sujet !

 

Liens utiles

Fondation Nature & Economie

 

Contact

Adresse
OCAN - Service de la biodiversité
Rue des Battoirs 7
1205 Genève
Tél:  +41 22 3885540

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Partagez cette page