1. L'essentiel en bref

Vous souhaitez travailler dans une école privée ? Vous devez vous adresser directement à l’établissement de votre choix. Les écoles privées s’occupent elles-mêmes du recrutement de leurs collaborateurs.

Dans ce livret, nous vous donnons des informations générales et quelques conseils. Ces renseignement sont utiles également après que vous êtes engagé.

La direction d’une école privée est seule responsable de la qualité et de la fiabilité de son corps enseignant, ainsi que de l’ensemble de son personnel.

Les critères et les procédures d’engagement varient d’un établissement privé à l’autre. Il n’existe pas de diplôme spécifique pour enseigner dans ce type d’écoles.

Avant de postuler, il faut vérifier que vous remplissez l’ensemble des critères de compétences.

D'autres informations sont à connaître concernant les spécificités des procédures d’engagement.

Il n’existe pas de convention collective de travail (CCT) dédiée au secteur de l'enseignement privé. Vous allez donc établir votre contrat de travail directement avec l’établissement. C'est le droit du travail qui régit ce contrat.

Rôle de l'Etat

Le service de l'enseignement privé (SEP) de l'Etat a pour mission l'autorisation et la surveillance des écoles privées, ainsi que l'information au public en publiant notamment le répertoire des écoles privées autorisées.

Le service de l'enseignement privé ne prend pas en charge le placement des enseignants. Il est donc inutile de lui envoyer des demandes d'emploi. Le SEP n’est pas non plus habilité à intervenir dans la relation de travail entre employeur et employé, ni dans un éventuel conflit entre eux, qui est du ressort du Tribunal des Prud'hommes.


Détail des dispositions légales et réglementaires relatives à l'enseignement privé :

Loi sur l’instruction publique (LIP), chapitre VII  
Règlement relatif à l’enseignement privé

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?