Politique de gestion des déchets

Pic-nic zéro déchet
Pic-nic zéro déchet
Réduire les déchets pour accélérer la transition écologique de Genève.

La politique genevoise de gestion des déchets s'articule autour de trois axes : éviter, trier et éliminer sur le territoire genevois. La maîtrise de ces trois axes contribuera à mener à bien la transition écologique de notre canton.

Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas

Pour éviter au maximum la production de déchets à la source, les institutions, les entreprises et les ménages doivent limiter leur consommation de matières premières. En outre, la future usine d'incinération Cheneviers IV sera plus performante et plus petite ; cela signifie qu'il faut réduire de 25 % les déchets incinérables pour sa mise en service en 2025.

Plusieurs mesures permettront de limiter la production de déchets :

  • Supprimer la distribution de sacs en plastique à usage unique aux caisses des magasins et dans les rayons fruits et légumes des grandes surfaces et autres commerces alimentaires ;
  • Généraliser de l'usage de vaisselle réutilisable lors de manifestations dans les lieux publics ;
  • Mettre en place la vaisselle consignée et/ou inciter à utiliser des récipients réutilisables dans la restauration à l'emporter ;
  • Trier les emballages au magasin.

Mieux trier pour mieux recycler

Le tri et le recyclage sont essentiels pour parvenir à une économie circulaire des ressources. Mais pour transformer les déchets en ressources, un tri de qualité est indispensable.

Voici une série de mesures qui permettront d'améliorer le tri et le recyclage :

  • Interdire le débarras de déchets ménagers recyclables dans les déchets incinérés ;
  • Simplifier le tri à la source en collectant certains emballages en mélange ;
  • Rendre les sacs compostables plus accessibles ;
  • Mettre en place des ESREC mobiles ;
  • Définir des prestations minimales offertes par les communes en matière de tri ;
  • Harmoniser le système des points de collecte.

Eliminer les déchets sur le territoire

Le troisième axe vise à éliminer les déchets sur le territoire afin de limiter les transports et pour les valoriser sous forme d'énergie locale. Cela passe par la mise en place de filières de valorisation thermique ou de stockage sur le territoire. La mise en service en 2024 de Cheneviers IV permettra de produire autant d'énergie que l'installation actuelle avec moins de déchets et des impacts sur l'air et l'eau réduits. Deux autres installations sont planifiées : une nouvelle usine de traitement des déchets organiques Pôlebio Energies SA et la construction d’une nouvelle centrale à chaleur-force (CFF) pour le bois usagé.

Toutes ces mesures impliquent un partenariat fort avec les communes et une sensibilisation dans les écoles, auprès des entreprises et des ménages afin de mobiliser l'ensemble de la population.