femme et hommes avec des différences salariales
Femmes et hommes se heurtent encore à des inégalités fondées sur le sexe dans le monde du travail.

Bien que la perception du rôle des femmes ait en partie évolué, certains préjugés et stéréotypes demeurent. Ils ont de nombreuses conséquences dans le domaine professionnel. Avec des carrières relativement courtes et souvent interrompues, les femmes sont sous-représentées dans les fonctions dirigeantes et surreprésentées dans les emplois à temps partiel et peu rémunérés.

Le principe de l’égalité entre femmes et hommes, y compris sur le plan salarial, est inscrit dans les constitutions fédérale et cantonale. Il se concrétise dans la loi fédérale sur l’égalité (LEg) pour ce qui touche la sphère professionnelle.

Garantir le principe d’égalité entre femmes et hommes au travail, en particulier l’égalité salariale, s’inscrit non seulement dans le respect des obligations légales au sens de la LEg, mais également dans la promotion d’une société plus égalitaire. En effet, la garantie de l’égalité professionnelle dans les faits a une influence non seulement sur la motivation et le bien-être du personnel et donc sur le turn over et la performance de l’organisation, mais aussi sur l’égalité dans la sphère familiale et la répartition des tâches.

Missions du BPEV

En vertu de son règlement, le BPEV est chargé d’informer et de sensibiliser les milieux professionnels et le grand public au sujet des enjeux, des outils et des pratiques relatifs à l’égalité entre femmes et hommes dans le monde du travail. Il contribue ainsi à prévenir les discriminations sexistes et à promouvoir une culture d'entreprise.

Le BPEV mène des actions pour promouvoir l'égalité dans le monde du travail, notamment l’égalité salariale, la conciliation des vies, la représentation équilibrée aux postes à responsabilité, la prévention du harcèlement sexuel ou des discriminations liées au sexe ou à la maternité (recrutement, promotion, formation, licenciement abusif, etc.).

Le BPEV offre conseils et orientation aux différentes autorités et personnes qui font appel à lui. En collaboration avec ses partenaires, il établit des mesure pour sensibiliser les employeurs aux moyens de promouvoir l’égalité et à leurs obligations en la matière. Il informe les employés sur leurs droits.

Sensibilisation et information sur la LEg et ses enjeux

Bien qu’entrée en vigueur en 1996, la loi sur l’égalité entre femmes et hommes (LEg) demeure encore méconnue et peu utilisée; or cette loi permet de prévenir des discriminations et de faire valoir ses droits.

En collaboration avec un important réseau de partenaires, le BPEV mène des campagnes de sensibilisation grand public, édite diverses publications, développe des outils de bonnes pratiques et rédige des rapports. Il organise des formations, des colloques et des ateliers thématiques sur les enjeux couverts par la LEg aussi bien à l’intention des directions et responsables RH, des membres du personnel que des professionnel-le-s du droit en ce qui concerne la jurisprudence.

Encouragement et contrôle du respect de l’égalité salariale

La prévention des discriminations salariales représente l'un des grands chantiers de l'égalité. Il y a discrimination salariale lorsque femmes et hommes, dans une même entreprise ou institution, perçoivent une rémunération différente pour un travail égal ou de valeur égale.

Pour le BPEV, il s’agit d’informer le grand public sur la persistance des inégalités salariales à travers des statistiques, mais aussi de sensibiliser les employeurs quant à leurs obligations légales en la matière tout en faisant connaître les outils disponibles pour mener des analyses de leurs pratiques salariales. Pour cela le BPEV collabore notamment avec le bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) et l’office cantonal de l’inspection et des relations du travail (OCIRT). Cette collaboration a aussi pour but de mettre en place un système pérenne de contrôle de l’égalité salariale dans les marchés publics, dont la compétence de contrôle revient à l’OCIRT.

Promotion de l’égalité au sein de l’administration cantonale

L’Etat de Genève s’engage également en tant qu’employeur à promouvoir l’égalité entre femmes et hommes au sein de l’administration cantonale.

Il a établi en 2014 un plan d’action de l’égalité, reconduit depuis lors. Dans ce cadre, le Conseil d’Etat a signé la Charte pour l’égalité salariale dans le secteur public lancée la même année par le conseiller fédéral Alain Berset. Il a adopté en 2017 un Règlement pour l'égalité et la prévention des discriminations en raison du sexe, de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre (REgal). Il collabore avec l'Office du personnel de l'Etat pour  la mise en place de formations portant sur les enjeux de l'égalité professionnelle.

Dernières actions du BPEV