Femme qui marche devant les affiches publicitaires
Les femmes qui font carrière en politique restent rares et se heurtent encore à des difficultés liées à leur sexe.

La participation des femmes à la vie politique constitue un droit fondamental. Bien que leur représentation s'améliore lentement, l'égalité reste un objectif lointain. Les femmes rencontrent toujours de nombreux obstacles pour accéder aux sphères politiques.

L'acquisition relativement récente du droit de vote et d’éligibilité – 1960 à Genève, 1971 en Suisse – explique en partie cette situation. D'autres raisons se trouvent dans le manque d'objectifs définis, la faiblesse des mesures de soutien aux carrières féminines et une politique de recrutement peu active. Même lorsque les femmes sont nombreuses, le plafond de verre reste souvent en place. Elle peuvent en outre être victimes de violences et de harcèlement. 

Au niveau de la société en général, les femmes sont confrontées à des préjugés et à des stéréotypes sexistes, notamment une vision traditionnelle de la vie publique réservée au genre masculin et des difficultés liées à la conciliation des vies privée, professionnelle et politique. Une certaine couverture médiatique, qui privilégie trop souvent l'image personnelle par rapport aux opinions politiques, ainsi que des temps de parole déséquilibrés ont une forte influence sur l'opinion publique, donc sur les résultats des élections et en fin de compte sur les motivations des femmes à s'engager. 

Missions du BPEV

L'augmentation de la représentation des femmes en politique est l'un des objectifs principaux de la Convention pour l'élimination de toutes les formes de discriminations à l'égard des femmes ratifiée par la Suisse en 1997. L'art. 50 al. 1 de la nouvelle Constitution genevoise donne mandat à l'État de promouvoir une représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des autorités, ce qui fonde la mission attribuée au BPEV.

Pour parer à la sous-représentation des femmes en politique, le BPEV a établi un plan d'action s'inspirant à la fois des multiples échanges effectués avec le public, des enquêtes menées sur le terrain, des mesures identifiées par la littérature et des recommandations des partenaires au niveau suisse et international. 

Encouragement à l'engagement et actions pour les candidates et les élues

Les stratégies vont de la promotion auprès des femmes non engagées ou débutantes en politique à un soutien à celles qui exercent déjà un mandat. Le BPEV organise de nombreux ateliers de formation, conférences et soirées de réseautages. Suivant de près le calendrier des élections, ces espaces d’encouragement et d’apprentissage rencontrent un succès considérable.

Ces actions permettent aux participantes de se familiariser avec la communication auprès des médias ou avec les outils nécessaires pour l'établissement d'un budget, l'organisation d'une séance ou la gestion de l'aménagement du territoire. Les ateliers portent aussi sur la conciliation des vies ou le lobbying. Ils motivent les participantes à utiliser judicieusement leurs compétences et leurs réseaux tout en permettant des moments d'échanges.

Recherches et statistiques

Après chaque élection aux niveaux fédéral, cantonal et municipal, le BPEV effectue une analyse statistique des résultats. L'angle statistique est incontournable, car il permet de voir l'évolution de cette thématique, les progrès accomplis et les lacunes qui subsistent. Les résultats de ces données collectées au fil du temps par le BPEV montrent que la question des femmes et de la politique est plus que jamais d'actualité.

Promotion, sensibilisation et autres actions

Pour parvenir à un engagement politique égalitaire entre femmes et hommes, une sensibilisation de l'ensemble de la classe politique semble nécessaire. Afin de soutenir les partis politiques, le BPEV a conçu un outil de conseil qui permet de faciliter la définition stratégique et la mise en œuvre de méthodologies concrètes visant à la promotion de l'égalité des sexes et de la participation des femmes.

Le BPEV est souvent consulté en tant qu'expert dans le domaine de l'engagement des femmes en politique par les partis politiques et les administrations cantonales et fédérales. Il est aussi régulièrement auditionné par les commissions du Grand Conseil.

Enfin, une sensibilisation de la population, en particulier des plus jeunes, sur les enjeux d'une représentation proportionnelle des sexes et sur les obstacles spécifiques à l'engagement des femmes est menée. Différents outils pédagogiques sont à disposition au BPEV.

Dernières actions du BPEV