Soutenir l'égalité des chances

Les premières années de vie sont cruciales pour l'apprentissage des compétences motrices, cognitives, sociales et langagières. C'est pendant la petite enfance que les enfants acquièrent les bases qui vont conditionner toute leur existence. En effet, pendant cette période, les neurosciences l'attestent, les petits possèdent ponctuellement des capacités développementales exceptionnelles qui s'estompent par la suite. Pour optimiser ces premières années et faire fructifier leur potentiel inné, les enfants ont besoin d'un environnement sécurisé, sécurisant et stimulant tant sur le plan affectif qu'environnemental.

De la qualité des stimulations pendant cette période dépendent non seulement la réussite d'un cursus de formation mais également le bien-être ainsi que l'intégration sociale et citoyenne des individus.

L'origine sociale et le statut migratoire ont une influence sur l'égalité des chances, particulièrement pour les enfants issus de familles défavorisées ou allophones, raison pour laquelle le bureau de l'intégration des étrangers soutient des projets visant à atteindre cet objectif. Les mesures déployées concernent aussi bien les parents que les enfants et les professionnel-le-s.

 

Des prestations pour l'intégration des familles

Les projets développés ciblent la qualité de l'accompagnement des parents et de la formation continue des professionnel-le-s aux contact des familles avec une attention particulière aux moments de transition de façon à tendre vers un système sociétal inclusif pour les enfants en âge préscolaire.

En effet, les conditions mises en place pour une participation active des parents sont apparues comme un enjeu essentiel au développement harmonieux de l'enfant et à l'intégration des familles.

Pour accéder aux informations cliquez ici.

bb

 

Le mouvement au service du développement de l'enfant

Pour se développer, un enfant doit pouvoir explorer tant mentalement que physiquement son environnement proche. Pour sa santé, il est essentiel qu'il puisse bouger et s'exprimer avec son corps.

Les nombreuses places de jeux disponibles sont des lieux propices à ces explorations. Ils favorisent de plus les rencontres entre parents et enfants.

Pour accéder aux informations cliquez ici.

mouvement

 

Le langage au service de l'intégration 

Déjà dans le ventre de leur maman, les bébés entendent et emmagasinent des bribes de langage. Durant la petite enfance, les neurosciences l'attestent, le cerveau d'un jeune enfant est prêt pour des prouesses d'apprentissage langagier s'il est en communication avec des humains bienveillants – et non un écran qui lui parlent et l'écoutent. Le rapport au livre se construit également très tôt.

Pour accéder aux informations cliquez ici.

le langage