Votation populaire fédérale du 9 février 2020: le peuple dit oui à l'interdiction de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle

Type de publication:
Date de publication:
9 février 2020

Le Conseil d'Etat se félicite du résultat positif en faveur de la modification de la disposition du code pénal et du code pénal militaire relative à la protection contre la discrimination raciale afin de l'étendre à la discrimination basée sur l'orientation sexuelle.

Il s'agit d'un message clair de la population pour l'interdiction des discours injurieux et des appels à la haine, dans une société où les droits humains et le respect de l'autre sont des valeurs centrales. En votant oui, la population a donc voté en faveur d'une protection contre la haine.

Le Conseil d'Etat s'était prononcé en faveur de cet objet fédéral, réaffirmant ainsi sa détermination à renforcer le respect des minorités et le principe d'égalité et de non-discrimination au sens de la constitution genevoise qui interdit formellement et explicitement toute discrimination fondée sur l'orientation sexuelle.

 

Pour toute information complémentaire: Mme Nathalie Fontanet, conseillère d'Etat, par l'intermédiaire de M. Henri Roth, secrétaire général adjoint chargé de communication, DF, T. 022 327 98 22 ou 076 616 70 77.