Pollution accidentelle dans le Roulave: intervention rapide et efficace du SIS

Alerté par les autorités du Pays de Gex après un incident survenu du côté français du Roulave, affluent de l’Allondon, le Service d'incendie et de secours (SIS) a pu rapidement déployer et coordonner un impressionnant dispositif d’urgence avec efficacité, permettant la maîtrise rapide de la situation et la préservation de la faune aquatique.

Mardi 20 avril 2021, les autorités voisines du Pays de Gex ont alerté le SIS d’un incident sur une citerne agricole, provoquant un déversement massif de mélasse dans un cours d’eau affluent du Roulave. Cette substance, hautement concentrée en glucose et très épaisse, ne représente pas un danger pour l’être humain ou pour l’approvisionnement en eau potable. Cependant une intervention rapide et d’envergure a été nécessaire pour sauvegarder la faune aquatique très vulnérable face à ce produit.

Un dispositif d’urgence impressionnant déployé par le SIS

En collaboration avec la Police de l’eau, les pompiers de l’aéroport (SSLIA) et les gardes de l’environnement, ce ne sont pas moins de 35 professionnels qui sont déployés depuis hier sur place. Ils ont pu compter sur l’apport primordial de 15 pompiers volontaires des communes de Dardagny, Russin et Satigny qui ont œuvré pendant toute la nuit pour maitriser la pollution. Ce sont donc au total près de 50 personnes qui ont été nécessaires pour reprendre le contrôle de la situation.

L’apport important en eau, acheminée grâce aux deux kilomètres de conduites installées en urgence, a permis de diluer le polluant, mais également de maintenir un taux d’oxygène suffisant pour permettre à une grande majorité des poissons de survivre dans le cours d’eau. La mortalité de poissons a été largement limitée alors que les autorités craignaient le pire.

Ainsi, lors de l’inspection du cours d’eau, le secteur pêche de l’OCEau a constaté une faible mortalité de poissons sur le linéaire genevois du Roulave avec 17 jeunes truites mortes, pour un poids global de 1,1kg. Cependant, les larves aquatiques (trichoptères et salamandres), essentielles pour la vie de toute la chaîne alimentaire, ont pu être sauvées grâce à l’excellente intervention du SIS.

Une évaluation de la population des poissons du cours d’eau sera effectuée d’ici l’été.

Le département du territoire de l’Etat de Genève tient à mettre en évidence la bonne collaboration transfrontalière ayant permis une intervention rapide, mais surtout le travail remarquable du SIS et de toutes les personnes déployées sur le site qui ont permis de maîtriser la situation et de largement minimiser l’impact environnemental de cet incident

Nous rappelons à la population l’importance d'avertir immédiatement le SIS en appelant le 118 lors de l'observation de tels événements. Ceci permet de gagner de précieuses minutes sur l'intervention et la possibilité d'agir vite et au bon endroit.

 

Pour toute information complémentaire: M. Dimitri Jaquet, responsable cantonale de la pêche, T. 022 388 55 33 ou T. 079 308 11 46.