Palmarès du concours Nature en ville 2018: 2000 m2 en plus pour des petits bonheurs urbains !

A l'heure où il s'agit partout d'endiguer le déclin de la biodiversité, chaque mètre carré de nature en ville supplémentaire est précieux! L'édition 2018 du concours Nature en ville genevois marque dans ce domaine une nouvelle avancée : trois espaces de verdure, totalisant plus de 2000 m2 dédiés à la qualité de vie, ont ainsi été créés grâce à sa dotation. De plus, deux projets particulièrement originaux ont été gratifiés par le jury d'une mention spéciale. La cinquième édition de ce concours initié par l'Etat de Genève confirme ainsi sa vocation: donner à ceux qui le souhaitent les moyens de contribuer activement à la qualité urbaine de notre canton tout en encourageant les démarches citoyennes.

La qualité urbaine est un enjeu clé pour un canton comme Genève et, dans ce domaine, la présence d'une nature de proximité a aussi un rôle important à jouer. C'est précisément pour encourager l'essor de nouveaux espaces de biodiversité au cœur de l'habitat que l'Etat de Genève organise annuellement le Concours Nature en ville. Ce dernier prévoit en effet une dotation de 30'000 F, financée jusqu'à cette année grâce au soutien de la Fondation Terrévent et de la Fondation du Parc Roger et Françoise Varenne, pour concrétiser les projets qui favorisent activement la nature et amènent de la qualité de vie dans nos quartiers.

Trois nouveaux sites concrétisés

L'édition 2018 du concours Nature en ville vient ainsi ajouter plus de 2000 m2 de verdure et de convivialité au sein de l'agglomération en ayant apporté son soutien à la création de trois nouveaux sites Nature en ville. De plus, le jury a souhaité relever la qualité de deux autres projets innovants en leur attribuant à chacun une mention spéciale. Potagers participatifs, prairies fleuries, mais aussi vergers de petits fruits, hôtels à insectes ou encore ateliers créatifs (voir l'encadré) sont quelques exemples de ces actions simples et concrètes qui ont pu éclore en bénéficiant de l'impulsion offerte par ce concours.

Un concours consolidé cette année

Après cinq ans d'existence, le concours Nature en ville du canton de Genève voit cette année son intérêt pour le paysage urbain réaffirmé. En effet, initiée sur une base annuelle et régulièrement reconduite, cette action est désormais instituée de façon pérenne par le biais d'une décision du Conseil d'Etat. Le Concours connaît à cette occasion quelques évolutions pour consolider encore son action. Son jury est ainsi élargi pour inclure également des représentants des milieux immobiliers et de l'urbanisme aux côtés des spécialistes de la biodiversité afin d'étendre la portée de cette approche qui réconcilie nature et espaces construits. Autre innovation : des sites déjà constitués pourront désormais aussi concourir grâce à la création d'une "distinction" honorifique. De plus, le Concours Nature en ville dépassera les frontières genevoises pour s'adresser également aux projets issus du Grand Genève. Enfin, un thème annuel permettra de renouveler les inspirations des participants : l'édition 2019 sera ainsi placée sous l'égide des "prairies fleuries". Ces différentes innovations devraient ainsi faire écho au dynamisme de l'élan en faveur des espaces de nature de proximité qui fleurit aujourd'hui à Genève.

 

1001 sites Nature en ville pour Genève

Au printemps 2018, les partenaires genevois de la Nature en ville lançaient la plateforme www.1001sitesnatureenville.ch, un espace d'information entièrement dédié à cette thématique d'actualité. Véritable boîte à outils, celle plateforme présente des conseils pratiques pour tous ceux qui souhaitent favoriser la biodiversité de proximité, que ce soit en lançant un projet collectif ou simplement en agissant sur son balcon. Catalogue illustré des réalisations, elle est aussi une vitrine des actions qui invitent les Genevois à partir à la découverte de ce patrimoine urbain à notre porte.

Après seulement une année d'activité, grâce à l'implication de nombreux acteurs – associations de quartier, communes, acteurs privés, etc. –  cette plateforme confirme pleinement son rôle de référence. Elle liste ainsi plus de 60 sites répartis sur tout le canton, illustrant la large palette des actions possibles dans ce domaine – rucher pédagogique, aménagement paysager urbain, nichoirs pour les martinets ou encore toiture accueillante pour la nature, pour n'en donner que quelques exemples. Quelle que soit leur forme, ces aménagements sont loin d'être anodins pour la qualité de vie de notre canton puisqu'ils ne totalisent pas moins de 220'000 m2 – soit l'équivalent de presque trois fois la superficie de la Plaine de Plainpalais. Autant de surfaces mises à profit de la nature et de ses bienfaits en faveur des habitants !

 

Pour tout complément d'information : Mme Séverine Evéquoz, cheffe du programme Nature en ville, DT, T. +41 22 388 54 93.