Mobilisation du dispositif ORCA GE dans le cadre de l’ERNS 19

Le canton de Genève a participé, du 11 au 13 novembre 2019, à l'exercice du réseau national de sécurité 19 (ERNS 19) organisé par la Confédération. A cette occasion, le dispositif d'organisation en cas de catastrophe et de situation exceptionnelle (ORCA) a une nouvelle fois été testé à Genève.

Une collaboration étroite entre la Confédération et les cantons est indispensable pour une gestion efficace des crises et des menaces sécuritaires qui pourraient toucher la Suisse, raison pour laquelle des exercices d’envergure sont régulièrement mis en place afin de le tester et de développer cette collaboration.

La Confédération a ainsi organisé un deuxième exercice du réseau national de sécurité (ERNS), dans la continuité de l'exercice de conduite stratégique 17 (ECS 17), visant à analyser et continuer à développer efficacement les structures, les organisations et les processus.

Cet exercice avait pour objectif d'entraîner la capacité de la Suisse à faire face à une menace terroriste durable. Dans ce cadre, le dispositif genevois d'organisation en cas de catastrophe et de situation exceptionnelle (ORCA) a été mobilisé pendant trois jours.

Tous les aspects de la conduite d’une crise majeure ont ainsi pu être testés, parmi lesquels la collaboration entre les cantons et la Confédération.

Les premiers éléments de bilan sont les suivants :

  • Sur la gestion globale de l'exercice, les mécanismes de coordination entre la quinzaine de partenaires impliqués ont été confirmés. La capacité de planification à moyen et long terme est largement améliorée depuis ECS 17.
  • La police cantonale, quant à elle, a éprouvé ses structures opérationnelles et d'appui ainsi que ses modes de conduite en situation dégradée. Le premier constat est satisfaisant. La police genevoise est capable de répondre avec efficience à une crise de grande envergure.
  • Le déroulement de l’exercice fera l’objet d’une évaluation approfondie, qui sera source d’enseignement et d’amélioration. Un bilan positif a toutefois d’ores et déjà été tiré par le responsable du dispositif genevois, qui a notamment salué l’état de préparation des différentes cellules engagées ainsi que l’excellente collaboration qui a prévalu durant ces trois jours.

 

Pour tout complément d'information :

M. Mauro Poggia, conseiller d'Etat chargé du DSES, par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello, directeur de la coopération et de la communication, T. 079 935 86 75.
laurent.paoliello@etat.ge.ch