Lancement à Genève d'une plateforme inédite pour fédérer et rendre visibles les industries créatives suisses

Des représentants des industries créatives en Suisse ont initié la création d'une plateforme de portée nationale et internationale intitulée Creative Alps. Lancée à Genève, sous l'impulsion de M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat chargé du département du développement économique (DDE), cette plateforme offrira une visibilité accrue aux nombreux acteurs de la branche, dont certains ont été particulièrement frappés par les effets économiques de la crise sanitaire. Elle suscitera des synergies, contribuera à la création d'emplois et donc à la relance d'un secteur qui affiche jusqu'ici l'une des plus fortes croissances économiques en Suisse.

Les industries créatives suisses connaissent depuis plusieurs années une forte expansion, freinée par la crise du COVID-19. Constituée de dizaines de milliers d'acteurs extrêmement divers (voir ci-dessous), dont certains ont une renommée internationale, les industries créatives manquent pourtant jusqu'ici cruellement de visibilité et de structure. C'est sur ce constat que des représentants des treize segments de cette industrie se sont formellement réunis lundi au sein d'un comité de pilotage afin de lancer une plateforme inédite des industries créatives et innovantes de Suisse, en présence de M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat chargé du DDE.

Un hub à Genève pour créer de la valeur

"La relance de l'économie passera inévitablement par le développement de communautés de savoir-faire plutôt que par la concurrence à tout prix", révèle M. Maudet. "Au-delà de leurs différences et de leurs compétences spécifiques, les nombreux acteurs des industries créatives, toutes tailles confondues, ont compris l'énorme potentiel de l'intelligence collective. Genève, par exemple, dispose d'une masse critique intéressante, avec 14'000 sociétés et indépendants actifs dans les industries créatives. Sa forte culture de l'innovation et la présence d'organisations internationales en font un tremplin vers la Suisse et au-delà pour devenir un hub de poids des industries créatives."

La constitution de ce pôle formalisé permettra de mieux relier les industries créatives aux différents secteurs de l'économie. Cela leur offrira une représentation nationale et internationale unique en Suisse. Par ailleurs, compte tenu de la part de plus en plus importante du numérique et de l'immatériel dans les services innovants proposés par la branche, la mise en commun des forces et le fort potentiel de croissance jouera incontestablement un rôle essentiel en faveur du développement durable.

Fédérer les acteurs et créer du lien

La plateforme des industries créatives et innovantes a pour vocation de réunir l'ensemble des acteurs de Suisse et de rechercher des partenariats à l'étranger. Directeur artistique et général du Geneva International Film Festival (GIFF), M. Emmanuel Cuénod soutient activement la création de la plateforme Creative Alps. Il explique la portée du projet: "En adhérant à cette plateforme, les membres pourront profiter de la renommée internationale du canton pour créer des liens, renforcer leurs activités, attirer de nouveaux acteurs et trouver de nouveaux investissements. La puissance fédératrice de Creative Alps permettra également d'optimiser les ressources pour communiquer, promouvoir et accueillir des événements. C'est une caisse de résonnance inédite des projets créatifs, qui fera du bruit bien au-delà des frontières territoriales."

Mme Laetitia Bochud, responsable du réseau national dédié aux technologies immersives Virtual Switzerland, ajoute: "Nous voulons faire de ce secteur un véritable écosystème, avec ses réseaux et ses savoir-faire. Une entreprise suisse pourra plus facilement développer des liens d'affaires et renforcer sa crédibilité à l'étranger en s'appuyant sur l'existence d'un écosystème dynamique en Suisse. Cela donne aussi une valeur ajoutée dans l'identification et le recrutement de nouveaux membres, chaque nouvel acteur mettant en commun son réseau avec la communauté."

Publication d'une cartographie des industries créatives

La première phase de cette initiative a été marquée par la publication d'une carte numérique, qui recense les acteurs genevois dans un premier temps. Cet outil interactif, réalisé par la direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation (DG DERI) du canton de Genève, a permis d'illustrer l'existence d'un grand nombre d'entreprises dans le canton, proportionnellement équivalente à celle de la Suisse. Cette cartographie n'est pas exhaustive et représente une petite partie des milliers d'industries créatives du canton. L'outil est ouvert à l'inscription de tous les acteurs des industries créatives, qui pourront ainsi obtenir une visibilité supplémentaire. Cette démarche souligne le potentiel avéré du canton à susciter l’intérêt et le développement des industries créatives, ainsi que l’impulsion qu’il peut donner à cette plateforme, qui a pour vocation de s’étendre à l’ensemble du pays.

Une plateforme indépendante

Le canton de Genève a initié le projet et réuni des acteurs pour lancer cette plateforme, avec la perspective que ses membres se l’approprient. "Dans cette initiative, l'Etat est avant tout un déclencheur et un facilitateur. Nous avons apporté notre vision pour renforcer le tissu économique. Mais une fois la plateforme lancée, ce sera aux acteurs de l'industrie créative de la faire vivre et fructifier", précise M. Maudet.

 

Les industries créatives regroupent les 13 segments suivants:
industrie musicale, livre, marché de l'art, cinéma, marché de la radio-télévision, arts du spectacle, design, architecture, publicité, industrie du logiciel et des jeux vidéos, artisanat d'art, marché de la presse, marché phonotechnique (audio-vidéo).

les 13 segments des industries creatives

 

Pour tout complément d'information: M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat, par l'intermédiaire de M. Dejan Nikolic, DDE, T. 079 416 84 10.