Un exercice de sécurité civile binational testera le Léman Express avant son entrée en fonction

Prérequis à la mise en service intégrale du réseau ferroviaire Léman Express en décembre 2019, un exercice de sécurité civile, grandeur nature, se déroulera le 13 septembre 2019 dans un des tunnels du tronçon CEVA (Cornavin, Eaux-Vives. Annemasse), sur la zone frontière à la hauteur du Foron. Plus de mille figurants ont été recrutés pour l'occasion. L'exercice occasionnera quelques perturbations de circulation dans le périmètre et aux abords de la zone de l'exercice.

Cet exercice, simulant un accident de grande ampleur, a pour objectif de tester la coopération binationale franco-suisse au service de la sécurité ferroviaire et répond à l’exigence des autorités de surveillance suisse (Office fédéral des transport, OFT) et française (Etablissement public de sécurité ferroviaire, EPSF). Il s’agira de vérifier et d'évaluer les concepts d’intervention et d’exploitation lors d’un événement dans un des nouveaux tunnels construits (sauvetage en tunnel, gestion des secours, des impliqués et des proches, collaboration judiciaire ainsi que gestion de l’information et de la communication à la population et aux médias).

Une coopération binationale

Pour mettre en place cet exercice, les CFF et la SNCF collaborent de façon très étroite avec les autorités du canton de Genève et la Préfecture de la Haute-Savoie, les communes du périmètre, ainsi qu’avec l’ensemble des services de sécurité civile et publique. La police cantonale genevoise, la gendarmerie et la police nationale française, les ministères publics suisse et français, les services sanitaires, les services d’incendie et de secours, les associations agréées de sécurité civile, les centres hospitaliers, les organisations de gestion de crise du canton de Genève et de la Haute-Savoie seront ainsi mobilisés durant cette journée.

Cet exercice dit "CONFINE TRE" (de l’italien "confine": "frontière, limite") fait suite aux deux premiers exercices CONFINE UNO en 2016 et CONFINE DUE en 2018, qui avaient pour but de définir les bases de la coopération binationale en cas d’événement sur le tracé du CEVA puis de tester les concepts d’intervention établis. CONFINE TRE met l’ensemble des participants dans une situation visant à les entraîner à travailler conjointement, au travers d’une simulation à l’échelle 1 :1. Le scénario développé est volontairement amplifié pour les besoins de l’exercice ; sa probabilité d’occurrence est extrêmement faible.

1200 figurants recrutés

Pour simuler les conditions réelles de fréquentation (50'000 voyageurs sont attendus chaque jour sur le Léman Express) et avoir un nombre représentatif de voyageurs à bord du train accidenté, 1200 figurants ont été recrutés en mai dernier au travers d’une plateforme d’inscription. Ainsi, les futurs clients du Léman Express, et plus largement la population, se verront directement impliqués dans cet exercice, en toute transparence, et seront actrices et acteurs de leur sécurité.

Communication le Jour-J

Le hashtag officiel de l’exercice #exlemex (EXercice LEMan EXpress) permettra de suivre cette journée spécifique au travers de la communication officielle du canton de Genève et de la Préfecture de la Haute-Savoie. De nombreux partages sont attendus sur les réseaux sociaux. Nous remercions toutes les personnes qui souhaiteraient le faire de bien utiliser ce hashtag et d'indiquer systématiquement qu'il s'agit d'un exercice.

Difficultés de circulation à prévoir

La tenue d'un exercice d'une telle envergure pourra occasionner des perturbations de circulation des deux côtés de la frontière. Les riverains concernés par l'événement mais aussi les automobilistes et les utilisateurs de la Voie verte seront informés les jours précédant CONFINE TRE. Des routes de contournement ont déjà été identifiées et permettront d'éviter le périmètre. Il est d'ores et déjà recommandé aux riverains d'anticiper leurs déplacements s’ils doivent circuler aux abords du périmètre le 13 septembre.

Du côté genevois, le chemin du Foron sera mis en sens unique de 9h30 à 18h30. Les riverains ainsi que les collaborateurs et clients des différentes entreprises ne pourront donc l’emprunter que dans un sens et nous les remercions de se conformer aux indications de la police durant cette période.

La Voie verte sera coupée dans toute la zone d'exercice et une déviation sera mise en place selon les schémas indiqués dans l'infographie ci-dessous.

Carte Geneve

Du côté haut-savoyard, la Voie verte à Ambilly, dans son intégralité, de la rue des Négociants à la rue du Pont Noir ainsi que la Voie verte à Gaillard, dans son intégralité, de la rue du Pont Noir au Pont sur le Foron seront interdites à la circulation de tous les véhicules à moteur, des cycles et des piétons.

La rue René Cassin, la zone d’activité commerciale de la Châtelaine à Gaillard, à compter de 07h00, seront mises en sens unique dans le sens Ouest/Est en laissant l’accès aux commerces, avec une voie de circulation neutralisée.

Carte Gaillard

Éviter toute réaction EXCESSIVE      

Des moyens importants seront déployés par les forces de l’ordre et les services de secours, d’éventuels bruits de détonations pourraient être entendus, les autorités enjoignent donc le public et les riverains à garder leur calme dans la mesure où il ne s'agit que d'un exercice. Les prestations normales de la police demeurent assurées.

Le public est invité à :

  • ne pas approcher du lieu de l’exercice qui sera sécurisé et inaccessible;
  • ne pas gêner la progression des acteurs de l’exercice (en libérant les voies d’accès);
  • ne pas appeler les numéros d’urgence pour signaler l’exercice.

Des informations sur l’exercice seront données en temps réel sur le compte Twitter de la préfecture @Prefet74 et sur le compte twitter du canton de Genève @GE_Orca.

Message aux journalistes et aux photographes

Les journalistes et les photographes qui souhaitent assister à une partie de l'exercice le 13 septembre sont priés de s'annoncer préalablement. Afin de pouvoir pénétrer dans le périmètre de l'exercice, les personnes souhaitant y participer devront obligatoirement s'inscrire par mail auprès de Mme Emmanuelle Lo Verso, secrétaire générale adjointe chargée de la communication auprès de l'office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires (OCPPAM) à l'adresse suivante : emmanuelle.loverso@etat.ge.ch

L'horaire et le lieu de rendez-vous seront communiqués ultérieurement.

 

Pour toute information complémentaire:

  • M. Mauro Poggia, conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES), par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello, directeur de communication, T. +41 22 546 74 71 ou  +41 79 215 79 15,
    email:
    laurent.paoliello@etat.ge.ch;
  • M. Serge Dal Busco, conseiller d’Etat chargé du département des infrastructures (DI), par l'intermédiaire de M. Roland Godel, porte-parole du DI, T. +41 22 327 96 11, email: roland.rg.godel@etat.ge.ch;
  • M. Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie, par l'intermédiaire de Mme Amandine Thuault, adjointe de communication à la préfecture de Haute-Savoie, T. +33 450 33 64 50 ou +33 678 05 98 53, email: amandine.thuault@haute-savoie.gouv.fr;
  • M. Philipp Zimmermann, directeur de l'exercice CONFINE TRE, représentant les CFF et la SNCF, par l'intermédiaire du service de presse des CFF, T. +41 51 220 43 43, email: presse@cff.ch.