Elections municipales et administratives 2011 : Promotion du vote auprès des électrices et électeurs étrangers « Chaque vote renforce notre démocratie »

Type de publication:
Date de publication:
15 février 2011
Publié dans:
Pour la deuxième fois dans l'histoire du canton, les électrices et électeurs étrangers sont invités à participer les 13 mars et 17 avril prochains aux élections municipales et administratives. Madame Anja Wyden Guelpa, chancelière d'Etat, accompagnée de Messieurs Jean-Marc Mermoud, président de l'Association des communes genevoises (ACG), et André Castella, délégué à l'intégration, a appelé les quelque 77 000 électrices et électeurs étrangers à participer à ce rendez-vous démocratique. Une électrice et un électeur étrangers ont témoigné de leur satisfaction de prendre part à ce scrutin.

Le 24 avril 2005, 52,3% du corps électoral du canton de Genève approuvait l'initiative « J'y vis, j'y vote », étendant le droit de vote communal aux ressortissants étrangers habitant en Suisse depuis plus de huit ans et domiciliés dans l'une des 45 communes genevoises*. Au printemps 2007, quelque 74 000 électrices et électeurs étrangers prenaient, pour la première fois, part aux élections communales.

Ils seront 77'347 à pouvoir élire les conseillers/ères municipaux le 13 mars prochain, puis un-e maire et deux adjoint-e-s ou des conseillers/ères administratifs/ves le 17 avril. Les électrices et électeurs étrangers représenteront plus d'un quart de l'électorat, fort au total de quelque 296 000 personnes. La participation de chacun est importante pour le devenir des institutions locales. Le vote de chaque électrice et électeur contribue à notre démocratie et souligne notre communauté de destins.

Responsable de l'organisation des scrutins à Genève, Madame Anja Wyden Guelpa, chancelière d'Etat, a écrit aux électrices et électeurs étrangers pour les inviter à glisser leur bulletin dans l'urne. Elle leur a également remis un dépliant intitulé « Chaque vote renforce notre démocratie ».

Lors des élections communales de 2007, le taux de participation des électeurs étrangers était nettement inférieur à celui des électeurs suisses. Il était respectivement de 27,2% et 39,8% pour les élections municipales, et de 26,8% et 41,7% pour les élections administratives. Compte tenu de la participation plus faible de l'électorat étranger il y a quatre ans, il s'agissait cette fois-ci de leur adresser personnellement une information ciblée afin de les encourager à voter.

Pour exprimer ce message, une métaphore a été utilisée : celle d'une spécialité culinaire autour de laquelle, quels que soient la région, le pays ou la culture, les convives se retrouvent pour échanger, partager et confronter leurs opinions. En Suisse, cette spécialité est la fondue ; ce plat symbolise l'attachement à des notions telles que le mélange, l'échange et la participation de tous. Une démocratie vivante est à l'image de la société qu'elle sert : diverse, dynamique, respectueuse des droits et des opinions de chacune et de chacun.

Chaque voix à la même valeur. Parce que la diversité de Genève est une réalité et que les élections communales sont l'occasion d'exprimer son appartenance, une forte participation de tous, Genevoises et Genevois ainsi qu'électrices et électeurs étrangers, est essentielle.

  • Brochure "Chaque vote renforce notre démocratie"
  • Informations statistiques : L'électorat étranger du canton de Genève pour les élections communales de 2011.
  • Le vote des étrangers en Suisse, tour d'horizon

*_Art. 42 de la constitution de la République et canton de Genève : « Droits de vote et de signer des initiatives et des référendums en matière communale des étrangers »
1 Les ressortissants étrangers, ayant leur domicile légal en Suisse depuis 8 ans au moins, exercent les droits de voter et de signer des initiatives et des référendums en matière communale à leur lieu de domicile.
**nombre d'électeurs à fin janvier 2011 incluant les fonctionnaires internationaux

Partagez cette page