Le Divona, nouveau cépage blanc résistant aux maladies

Agroscope et le Domaine de la République et canton de Genève ont présenté ce jour, à la Maison du Terroir à Lully, le Divona, nouveau cépage blanc multi-résistant. Doté d'une résistance naturelle aux principales maladies de la vigne, ce nouveau cépage planté dans le vignoble de l’Etat de Genève depuis 2009 promeut une viticulture innovante et durable en réduisant fortement l'utilisation de produits phytosanitaires. Le Divona a donné naissance au Bastian blanc, un vin issu de la parcelle du même nom.

Premier cépage blanc multi-résistant

Né de l’union du Bronner (cépage allemand) et du Gamaret, le cépage blanc Divona est le fruit de vingt ans de patiente et minutieuse sélection réalisée par Agroscope. Le Divona bénéficie d’un très bon potentiel œnologique et d’une résistance à la pourriture grise grâce au Gamaret. Le cépage du Bronner le protège fortement contre le mildiou et l’oïdium (maladies causées par des champignons).

L’IRAC 2060, nom de code du Divona, a été sélectionné parmi des milliers de candidats sur la base de critères concernant tant la vigne que le vin : résistance aux maladies, adaptation au climat, capacité de production et teneur en sucre. Ce nouveau cépage partage les mêmes parents que le Divico – grand frère rouge du Divona –, qui connaît déjà un développement prometteur à Genève, puisque le canton possède 36% des surfaces viticoles plantées en Suisse.

Nommé ainsi en hommage à la divinité celte des sources, Divona promeut une viticulture durable en réduisant fortement l’utilisation de produits phytosanitaires.

Le Bastian blanc, symbole d’une viticulture genevoise innovante et durable

Le Bastian blanc est le premier vin issu du cépage Divona et nouvelle création du Domaine de la République et canton de Genève. Elevé en fût de chêne, il surprend par sa personnalité aromatique, son élégance et sa puissance.

D'une manière générale, les vins obtenus par ce cépage sont très bien notés, structurés, avec des arômes de fruits exotiques, d’agrumes et, parfois, des notes florales et minérales. Pour contrôler et suivre le bon développement du cépage et des vins, Agroscope suit un réseau de parcelles en Suisse romande et au Tessin comprenant des exploitations conventionnelles et biologiques. Les observations permettront de suivre l’adaptation du Divona aux terroirs et d’affiner les différents types de vinification.

Sa résistance naturelle aux maladies fongiques et son aptitude œnologique en font un cépage de choix pour les viticulteurs et un vin très apprécié à la dégustation.

L’innovation au service de la viticulture helvétique

Créé en 1971 grâce à une donation et s'étendant sur 6 hectares, le Domaine de la République et canton de Genève œuvre depuis plus de 45 ans comme plateforme d’essai au profit de toute la profession viticole. Précurseur dès sa création, le vignoble du Domaine a pour vocation la mise en application de techniques œnologiques et viticoles respectueuses de l’environnement. En 2013, il a d’ailleurs présenté – pour la première fois à Genève – le Bastian rouge issu du cépage Divico, également résistant aux maladies de la vigne.

Le Domaine collabore étroitement avec la station de recherche Agroscope depuis des années. Convaincu du potentiel de ces cépages du futur, le vignoble de l’Etat suit plusieurs autres cépages résistants sur ses parcelles.

"Notre canton est fier de promouvoir et de développer sur ses terres une viticulture innovante et durable. Soutenir les programmes de recherches viticoles est indispensable pour répondre aux nombreux enjeux climatiques et environnementaux actuels", affirme Antonio Hodgers, conseiller d’Etat chargé du département du territoire.


Agroscope : 50 ans de recherche high tech au service d’une viticulture durable

Depuis 50 ans, le programme de sélection viticole d’Agroscope a donné naissance à de nombreux cépages rouges. Les techniques classiques de croisement (ou hybridation) ont tout d’abord permis d’obtenir des cépages peu sensibles à la pourriture grise, tels que le Gamaret et le Garanoir.

Dès 1996, la création variétale a fait appel à l’hybridation inter-spécifique (mélange entre espèces différentes mais proches) avec des vignes d’espèces sauvages américaines et asiatiques résistantes au mildiou et à l’oïdium, deux maladies fongiques présentes dans les vignobles suisses. Pour accélérer et fiabiliser le processus, Agroscope a développé une méthodologie comprenant des analyses précoces afin de détecter les génotypes résistants au mildiou au stade de plantule (jeune pousse). En effet, les candidats intéressants synthétisent naturellement des substances de la famille des stilbènes (famille de molécules organiques présente dans les plantes) pour se défendre des maladies fongiques.

Cette approche unique en Suisse a donné naissance, en 2013, au Divico, premier cépage rouge multi-résistant, et aujourd’hui au Divona.


Très bon comportement à la vigne

Vigoureux à la vigne, le Divona s’adapte à un large éventail de sols et de climats, tout en évitant les terroirs particulièrement secs et chauds. Selon les sites et les conditions météorologiques, seuls un à trois traitements contre le mildiou et l’oïdium sont requis autour de la période de floraison. La maturité étant précoce, une protection du raisin contre les oiseaux peut être requise. A l’instar du Divico, le Divona présente un bon potentiel de production et nécessite de réguler la récolte.

Pour en savoir plus sur les vins du vignoble et commande du Bastian: vignoble.ge.ch.

 

Grappe de raisin Divona

 


 

 

Pour toutes questions complémentaires sur les sujets suivants, merci de contacter :

  • Agroscope et recherche viticole: M. Jean-Laurent Spring, responsable du groupe de recherche viticulture, Agroscope, T. 058 468 65 63
  • Domaine de la République et canton de Genève et ses vins: M. Thierry Anet,  chef du vignoble de l’Etat, DT, T. 022 388 71 09