Le conflit

Type de publication:
Date de publication:
25 mai 2018
Définition du conflit au travail

Le conflit fait partie de toute vie collective; il est l'expression de la divergence des individus, dans leurs valeurs,  leurs motivations,  leurs intérêts,  leurs expériences et leur culture. La vie professionnelle est également constituée de contraintes inhérentes à des éléments contextuels, économiques, organisationnels qui impliquent des adaptations et des changements successifs potentiellement sources de conflits multiples. Il ne s'agit pas d'éviter les conflits mais bien au contraire de développer des moyens pour les aborder et les gérer.

Les conflits non gérés risquent de perdurer, de prendre de l'ampleur, d'amener à un durcissement des positions et de susciter des comportements hostiles et violents. Ils représentent un danger pour la qualité du climat de travail, affectant aussi bien les personnes en conflit que leur entourage professionnel.

Il est donc important de repérer aussi précocement que possible les situations conflictuelles qui perdurent et de mettre sur pied des espaces de régulation permettant aux oppositions de s'exprimer pour construire des solutions crédibles et viables pour l'ensemble des personnes en jeu.

Dans certains cas, le recours à un tiers impartial et neutre - tel un médiateur - peut s'avérer utile.

La médiation est une méthode avérée de résolution des conflits.

Exemples de conflits pouvant être abordés au Groupe de confiance :

  • Divergences dans la manière de concevoir le travail s'accompagnant de difficultés de communication
  • Difficulté d'intégration dans une équipe, sentiment de discrimination ou d'exclusion
  • Vécu d'injustice, d'inégalité de traitement
  • Échange difficile avec la hiérarchie
  • Ambiance globale teintée d'hostilité, présence de comportements peu éthiques (propos dévalorisants, irrespect, refus de communiquer …)

Il est à noter que les difficultés organisationnelles (notamment un manque de clarté dans l'organigramme ou dans le cahier des charges, une mauvaise circulation de l'information) sont des terreaux propices à l'éclosion de conflits. La mission du Groupe de confiance peut consister à aider à la clarification des problèmes, à restaurer une communication; il n'intervient par contre pas dans la gestion d'aspects organisationnels qui devront cas échéant être repris et élaborés en interne.

Les répercussions d'un conflit qui prend de l'ampleur peuvent être lourdes pour le service :

  • Démotivation des employés et baisse de leurs performances
  • Création de clans, propagation de rumeurs
  • Perturbation des filières de communication, rétention des informations
  • Augmentation du travail de la hiérarchie et des ressources humaines pour gérer les répercussions du conflit
  • Absentéisme car un mauvais climat de travail peut avoir un impact sur la santé
  • Présentéisme (être présent au travail sans fournir les prestations attendues)
  • Augmentation du turnover
  • Détérioration de l'image du service et de l'employeur
  • Procédures légales

Pour plus d'informations:

Une plateforme didactique "Prévention et gestion des conflits : que faire ?" :
http://outil.ge.ch/site/formation/

Elaborée par des spécialistes en ressources humaines de l'Etat de Genève et par le Groupe de confiance, cette plateforme est un outil de sensibilisation à la prévention et à la gestion des conflits.

Accessible librement, elle informe, fournit des repères pratiques, assiste et guide. Elle ne remplace toutefois ni une formation plus approfondie ni un contact personnalisé avec des professionnel-le-s en ressources humaines ou les membres du Groupe de confiance.

Partagez cette page