1. L'essentiel en bref

Vous avez comme projet de devenir policier ou policière à Genève ?

Retrouvez ici les étapes pour rejoindre notre communauté ! 

Des prérequis au dépôt de votre candidature jusqu'aux détails de votre formation, en passant par le déroulement d'un processus de recrutement, c'est ici que l'on vous dit tout.

Policier ou policière, une formation, plus de 25 métiers, une même fierté !

Important : Projetez-vous dès maintenant dans votre avenir professionnel ! A tout moment de l'année, passez le processus de recrutement ! Une fois réussi, vous faites partie du bassin de relève et êtes prêt-e à commencer votre école de police.

 

Attention : Les places dans les processus de recrutement sont limitées. N'attendez donc pas pour déposer votre candidature !

 

Questions fréquemment posées :

Pour faciliter la lecture de cette FAQ, le masculin générique est utilisé pour désigner les deux sexes.

Je suis policier ou gendarme de l'Union Européenne (UE), existe-t-il une passerelle ?

Non, Il n'existe pas de passerelle entre la police cantonale genevoise et les polices/gendarmeries de l'Union Européenne (UE). Vous devez pouvoir répondre aux prérequis pour suivre une école de police afin d'être en possession d'un brevet fédéral de policier. Les prérequis ne souffrent d'aucune exception.

J'ai un brevet fédéral d'agent de détention suisse, existe-t-il une passerelle pour devenir policier ?

Non, Il n'existe pas de passerelle entre la police cantonale genevoise et l'Office cantonale de la détention. Vous devez pouvoir répondre aux prérequis pour suivre une école de police afin d'être en possession d'un brevet fédéral de policier. Les prérequis ne souffrent d'aucune exception.

J’ai un brevet fédéral de garde-frontière suisse, existe-t-il une passerelle pour devenir policier ?

Oui, Il existe une passerelle entre la police cantonale genevoise et le corps des gardes-frontières.

Celui ou celle qui a acquis les compétences opérationnelles ailleurs que dans une école de police peut être admis à l’examen après une année d’expérience professionnelle et une formation complémentaire d'une durée de 3 mois au maximum (consistant en une préparation à l’examen).

Cependant, le candidat doit pouvoir répondre aux prérequis pour suivre une école de police, ceux-ci ne souffrent d'aucune exception. Le prétendant dépose sa candidature comme tout autre candidat et suit le processus normal de recrutement police. En fonction de ses résultats, il pourra directement être affecté dans un des services de la police cantonale et suivra des cours de particularismes nécessaires à l’obtention du brevet fédéral de policier

Je n'ai pas la nationalité suisse, puis-je devenir policier ?

Oui, mais vous devez avoir les critères qui vous permettent d'être en possession de la nationalité suisse avant l'obtention de votre brevet fédéral de policier et entreprendre les démarches auprès du service de la naturalisation. Cette dernière doit dès lors intervenir durant votre première année de formation car vous ne pouvez pas être policier stagiaire sans posséder la nationalité helvétique. Pour des questions relatives à votre naturalisation, nous vous prions de contacter le service de la naturalisation qui seul, est à même de vous répondre quant à votre situation.

 

Engage-t-on des policiers confédérés avec un brevet de policier ?

Oui, le policier titulaire d'un brevet fédéral de policier (BFP)peut directement postuler auprès de la police cantonale genevoise. Cependant, excepté le prérequis de l’âge, il devra répondre favorablement à l’ensemble des critères impératifs exigés aux candidats sans BFP.

Il adresse son dossier de candidature (CV, lettre de motivation, brevet fédéral de policier, diplômes, attestations, certificats de travail et copie du permis de conduire) à Madame la Commandante de la police (corps de police - Commandante de la police - CP 236 - 1211 Genève 8).

Déjà formé, le policier n'effectue pas de formation initiale. Il est donc directement engagé dans un poste ou une brigade, avec un grade correspondant à ses qualifications. Les policiers avec BFP peuvent postuler comme policier ou assistant de sécurité publique.

Engage-t-on des "experts" ?

Les tâches des policiers et policières formés-es pour la brigade de police technique et scientifique (BPTS) sont de documenter et investiguer des scènes de crime (cambriolages, homicides, agressions, incendies, etc.), de rechercher et sauvegarder des traces, ainsi que de les exploiter et les gérer à des fins judiciaires. Ces tâches ont pour le but de prouver l'existence des infractions, d'expliquer le déroulement des faits et d'identifier des personnes. Pour travailler à la BPTS comme inspecteur scientifique, en plus des critères d'admission à l'école de police, le ou la candidat-e doit être au bénéfice d'un bagage scientifique et/ou technique ou d'une formation académique en police scientifique (bachelor ou master de l'Institut de police scientifique).

Nous n'engageons pour la BPTS que des personnes en possession d'un Bachelor ou Master en sciences forensiques et qui correspondent aux critères de sélection de la police cantonale genevoise. Les candidats et candidates engagés-es pour la police technique et scientifique le sont en principe pour une durée de 10 ans. Tout au long de la carrière du policier, des cours de formation continue, adaptés aux exigences et contraintes de ce métier et lui permettant de se spécialiser dans divers domaines de la police scientifiques, sont dispensés.

Je souhaite recevoir des informations sur le métier, le recrutement et la formation ?

Durant toute l'année, la police cantonale genevoise met en place des événements pour accueillir le public qui souhaite découvrir le métier de policier/policière. Retrouvez les dates, les prérequis et toutes les informations en lien avec nos événements sous la rubrique "Agenda - Prochains événements" du site devenez.ge.ch

 

Newsletter

Avez-vous un commentaire sur cette page?