Refonte du formulaire Chèque Annuel de formation (CAF)

Date de publication:
8 mars 2019
Une co-construction avec les citoyens, animée par le Genève Lab
Crédit photo : Romain Boillat

Sur le coup de midi, ils entrent dans le 3DD. Interpellés par le drôle de matériel qui recouvre les tables en îlots, ils s'installent timidement autour d’elles. Qui sont-ils ? Des citoyennes et des citoyens. Tous ont par le passé reçu un chèque annuel de formation et sont aujourd’hui venus participer à la réflexion de la refonte du formulaire. Sur le coup du quart d’heure d’introduction, les participants font chauffer les Post-its et se lancent dans la première phase de l’atelier. À coup de cartes, de feutres et de flip chart, les commentaires et suggestions commencent à remonter. Les observateurs du Service des Bourses et des Prêts d'Etude (SBPE) font danser les stylos par d'énergiques prises de notes tandis que les facilitateurs maintiennent une dynamique positive et continuent de susciter les réflexions et la créativité chez les participants.

Deux heures plus tard, nous y sommes: chaque groupe a pu notamment structurer ses observations, proposer un diagramme de processus ainsi que hiérarchiser les informations par ordre d’importance. Claude, participant de l’atelier et formateur d’adulte, a trouvé cette séance très utile. Il s'estime ravi d’avoir pu contribuer à améliorer les choses. Quant à Werner, il a apprécié l’expérience et les méthodes utilisées. Il regardera le site du SBPE cet été, espérant y découvrir les suites concrètes de cette pause déjeuner très productive.

Après l’effort, le réconfort, autour de quelques rafraîchissements, nous tendons l’oreille. Parmi les participants, tous ont trouvé la démarche utile, certains ont même mieux compris les limites auxquelles était confrontée l’administration. Participer à de telles démarches est apparu comme un message de valorisation. Qu’en est-il de l’utilité des résultats ? Ciro Candia, directeur du SBPE s'estime des plus satisfait. Présent durant tout l’atelier, son carnet de notes est plein de suggestions émanant directement des personnes les plus proches de son dispositif.

En outre, l'équipe du projet en charge de l'amélioration du formulaire repars également avec une mine d'informations pertinentes. Elles s'ajoutent à celles récoltées auprès de 380 personnes qui ont répondu à une enquête en ligne, qui visait à récolter les appréciations des citoyens sur les libellés utilisés dans ce formulaire.

Des citoyens valorisés, une administration plus proche des réalités, qui seront les prochains à mettre l'intelligence collective à profit des prestations publiques ?

 

 

Genève Lab

Ce blog illustre les activités du Genève Lab : évènements, projets, expérimentation, etc. C’est l’équipe du Genève Lab qui en assure la rédaction. Notre souhait est d’inspirer les acteurs de l’innovation du territoire. 

Partagez cette page