Protection de l'air : un nouveau guide pratique pour les communes genevoises

Type de publication:
Date de publication:
1 octobre 2013
Dans le cadre de leurs activités quotidiennes, les communes peuvent jouer un rôle important en faveur de la qualité de l’air. Afin de faciliter leur action dans ce domaine, l'Etat de Genève a édité un guide qui leur est destiné. Ce document répertorie ainsi les mesures qui peuvent être mises en place par les administrations municipales pour contribuer à limiter les émissions de polluants atmosphériques. Accompagnant cette publication, des ateliers pratiques sont également proposés aux acteurs communaux pour encourager la mise en œuvre des actions les plus efficaces.
Des cheminées en vieille-ville

Le canton de Genève connaît encore des niveaux de pollution atmosphérique qui dépassent les limites prescrites par la loi. Pour réduire les émissions de polluants, de nombreux acteurs ont un rôle à jouer. Ainsi, les communes peuvent apporter une contribution non négligeable à la protection de l’air et du climat, par exemple dans le cadre de la gestion de leurs bâtiments, de leurs chantiers ou de leur réseau routier. Grâce à une relation privilégiée avec leurs habitants, elles peuvent également assurer une sensibilisation de proximité. Plusieurs d'entre elles se sont d'ailleurs déjà engagées, mettant en œuvre des mesures permettant de réduire les émissions de polluants atmosphériques (voir encadré).

C'est pour encourager le développement de telles actions que l'Etat de Genève, dans le cadre de sa mission de protection de l'air, a élaboré le "Guide pratique pour les communes : protéger l'air et le climat". Ce document apporte des recommandations très concrètes pour la protection de l'air. Il dresse ainsi un inventaire des bonnes pratiques en abordant les thèmes en lien direct avec le quotidien d'une municipalité : gestion des espaces publics, économies d'énergie ou encore déplacements du personnel de l'administration. Edité par le département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement (DIME), ce guide est actuellement distribué à toutes les communes genevoises.

Encourager le partage d'expérience

La publication de ce nouvel outil vise également à favoriser le partage d'expériences dans ce domaine. Afin d'appuyer cet objectif, trois ateliers complémentaires seront organisés dès cet automne. Conçues spécialement pour répondre aux besoins des acteurs municipaux, ces sessions s'adressent aux techniciens, collaborateurs et responsables de l'Agenda 21, ou encore aux élus communaux.
Pour en savoir plus ou pour télécharger le  : Guide des communes

Les communes s'engagent !

Plusieurs communes genevoises ont déjà mis en place des démarches contribuant à la protection de l’air. D’autres sont en train d’évaluer les mesures qu’elles peuvent lancer. Ces initiatives exemplaires, communiquées par les communes dans le cadre de l'élaboration du guide pratique en 2013, démontrent que des actions concrètes et efficaces sont possibles à cette échelle. Elles apportent ainsi une source d'expériences précieuse pour tous les acteurs institutionnels qui souhaitent s'engager. En voici quelques exemples :

Gestion des bâtiments
  • Céligny: essence alkylée pour l’entretien des espaces verts
  • Veyrier: chaufferie centrale à bois
Mobilité
  • Carouge: triporteurs électriques pour les déchets ménagers
  • Onex: ateliers éducatifs sur le développement durable
  • Pregny-Chambésy: création d’un emplacement Mobility
  • Thônex: potagers urbains
Energie
  • Bernex: Plan directeur des énergies
  • Ville de Genève: chauffage 100% renouvelable
  • Meyrin: réseau de chauffage à distance
Construction et rénovation
  • Bardonnex: stade de football entièrement réisolé
  • Choulex: géothermie et pompe à chaleur
  • Grand-Saconnex: rénovation limitant la pollution intérieure

Un plan cantonal pour améliorer la qualité de l'air

Afin de réduire durablement la pollution atmosphérique, les collectivités publiques genevoises conduisent des actions sur le long terme permettant d'intervenir à la source de ces nuisances. Pour coordonner ces actions, le canton a établi le Plan de mesures OPair 2013-2016, adopté par le Conseil d'Etat en février dernier. Ce document cadre énonce ainsi 13 mesures visant à diminuer les émissions de polluants, en agissant notamment dans les domaines de la mobilité, des chantiers ou des chauffages. Il met l'accent sur des actions opérationnelles, en ciblant plus spécifiquement le centre de l'agglomération genevoise, la zone actuellement la plus affectée par la pollution de l'air.

 

Pour tout complément d'information :

  • M. Philippe Royer - directeur du service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants (DETA) - tél. +41 (22) 388 80 41

Partagez cette page