"GE_veille sur mon vélo": nouvelle campagne de prévention des vols de cycles

Type de publication:
Autres communiqués
Date de publication:
22 juin 2017
Campagne de prévention vélo

Après la campagne de prévention des cambriolages et celle en lien avec les aînés, la police met l'accent sur un phénomène qui jette une ombre sur la promotion de la mobilité douce dans notre canton – le vol de vélos. La police met en œuvre un nouveau moyen de lutter contre cette pratique délictueuse et propose aux cyclistes de consigner ces informations dans un dépliant comportant également les conseils de prévention, les contacts utiles aux cyclistes et les démarches à effectuer en cas de vol. Cette nouvelle campagne s'articule autour de deux axes principaux: informer le citoyen sur les mesures à prendre pour éviter le vol de vélo, ainsi que de faciliter le retour des cycles retrouvés.

Jeudi 22 juin 2017, Monsieur Pierre Maudet, conseiller d'Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie (DSE) a présenté la nouvelle campagne de prévention de la police cantonale. C'est à l'occasion de la remise des prix de la finale d'éducation routière, que la première phase de cette campagne de prévention a débuté. Elle s'articule autour de deux axes principaux: informer le citoyen sur les mesures à prendre pour éviter le vol de vélo et faciliter le retour des cycles retrouvés.

Monsieur le conseiller d'Etat a annoncé le début de la campagne aux 400 enfants conviés à la cérémonie, ainsi qu'à leurs parents. Ils ont pu découvrir le nouveau dépliant de la police et les trois heureux finalistes ont reçu des dépliants complétés avec les informations relatives aux vélos qu'ils ont gagnés.

Les conseils

L'objectif premier est d'éviter le vol. Pour ce faire, l’idéal est de garer son vélo dans un local fermé ou surveillé. Il est recommandé de toujours attacher son vélo à un point fixe et solide, même pour quelques minutes d'arrêt. Il est conseillé d'attacher au moins une roue avec le cadre au point fixe.

Le fait de personnaliser son vélo, en le rendant par ce biais unique peut contribuer à réduire la probabilité de vol d'usage. Il en est de même pour le maintien des cycles en bon état. Il est également recommandé de doter son vélo d'un numéro d'identification unique – que ce soit par la gravure, les vignettes ou en installant une puce.

En achetant un vélo d'occasion qui comporte un identifiant (sous forme de gravure ou de vignette), il est demandé de vérifier qu'il ne soit pas déclaré volé auprès de l'organisme qui a effectué l'identification. Le contact de ces organismes se trouve généralement sur la vignette elle-même ou sur l'autocollant qui accompagne la gravure.

Conserver les informations relatives au vélo

Le numéro d'identification, le numéro de cadre, ainsi que d'autres informations relatives aux vélos que l'on possède sont à consigner et à garder précieusement, pour les communiquer à la police en cas d'un éventuel vol. Ces informations faciliteront les recherches de propriétaires des vélos retrouvés.

La police propose aux cyclistes de consigner ces informations dans un dépliant qui inclut également les conseils de prévention, les contacts utiles aux cyclistes et les démarches à effectuer en cas de vol. Ce dépliant est à remplir et à conserver chez soi, avec la facture d'achat et éventuellement une photo du vélo.

Les dépliants sont disponibles dans les postes de police – en libre-service. Ils seront d'office proposés aux personnes venant déposer plainte pour un vol de vélo.

L'éducation routière à l'honneur

La brigade d'éducation et de prévention (BEP), partant du principe que les bonnes pratiques s’acquièrent dès le plus jeune âge, a organisé cette année la 48ème édition de la finale genevoise d'éducation routière. Au département de l’instruction publique, la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta se félicite d’ailleurs de "cette excellente collaboration avec la BEP. Il est effectivement fondamental d'éduquer à la sécurité routière dès le plus jeune âge."  

Dans la continuité d'une tradition bientôt cinquantenaire, la police de proximité a mis ses compétences au service des jeunes en leur donnant la possibilité de se mettre en valeur à travers un concours qui leur est exclusivement destiné. Proposé aux élèves de 8P de l'école publique, cet événement a mis un terme à huit années de formation, de sensibilisation et d'apprentissage aux règles de circulation et de comportement des piétons et des cyclistes dans le trafic.

C'est ainsi que tout au long de l'année scolaire, environ 5500 enfants ont participé à leur dernier cours en venant se mesurer sur la piste de la BEP dans l'espoir de se qualifier pour la phase finale regroupant plus de 400 écoliers. Celle-ci s'est déroulée sur le site de la sécurité civile de Bernex, où les finalistes ont démontré leurs connaissances et leur habileté tout au long des trois épreuves préparées à leur intention (test théorique, gymkhana vélo et parcours cycliste, type circulation en ville).

Télécharger la brochure : GE_veille sur mon vélo
 Que faire en cas de vol ?

Pour toute information complémentaire:

  • Pour la police cantonale genevoise : M. Jean-Philippe Brandt +41 22 427 56 00 ou +41 79 941 54 59
  • Pour le département de l’instruction publique : M. Pierre-Antoine Preti + 41 22 546 69 68 ou + 41 79 754 25 90

Facebook : Police cantonale de Genève

Twitter: @Police Genève

Application Votre Police

Partagez cette page