Espèces invasives : premier nid de frelons asiatiques repéré et détruit en Suisse

Nid de frlon asiatique
Nid de frlon asiatique
Actualité conjointe du département du territoire et du service d'incendie et de secours (SIS) de la Ville de Genève
Un nid de grande taille de frelons asiatiques a pu être repéré et détruit à Genève le 22 septembre 2020. Depuis un premier signalement en juillet dernier et des observations répétées les semaines suivantes, une course contre la montre était engagée pour localiser le point d'origine de ces insectes exotiques envahissants avant la période des essaimages automnaux. La présence confirmée de cette colonie reproductrice, désormais neutralisée, témoigne de l'implantation progressive du frelon asiatique dans notre région. Compte tenu de son impact néfaste sur les abeilles domestiques, les apiculteurs sont appelés à redoubler de vigilance et à mettre en place des mesures adaptées de protection des ruches.

Situé à plus d'une vingtaine de mètres de hauteur dans un tilleul, un nid de grande taille de frelons asiatiques a été détruit le 22 septembre dernier au chemin des Tulipiers à Genève. Cette opération, une première en Suisse compte tenu de l'ampleur de la colonie, a été réalisée à la tombée de la nuit – afin de rassembler le plus grand nombre d'insectes - par les pompiers du SIS, préalablement formés à ce type d'intervention.

 

Une course contre la montre

La localisation de ce nid a été une véritable course contre la montre. En effet, après un premier signalement isolé en juillet dernier, une série d'observations d'attaques sur des ruches dans le quartier des Eaux-Vives ne laissaient guère de doute quant à une implantation de cet insecte invasif. L'enjeu était de trouver le point d'origine des frelons asiatiques avant que l'essaimage automnal n'entraîne l'émergence d'une centaine de jeunes reines susceptibles de créer autant de nouvelles colonies. Une opération de science participative a ainsi été lancée sur la page GE-Environnement, suscitant un large engagement de la population avec des centaines de réactions à l'origine de signalements... mais aucun cas confirmé de frelons asiatiques.

Les observations des frelons asiatiques en vol par les spécialistes ont progressivement permis de préciser la localisation générale du nid, mais ce dernier restait introuvable.  Une méthode innovante, expérimentée pour la première fois en France en 2018, a donc pris le relais. De minuscules radio émetteurs, pesant moins de 0.3 gramme, ont été fixés directement sur des frelons asiatiques capturés aux Eaux-Vives. C'est cette traque - mise en œuvre grâce à une étroite collaboration entre l'inspecteur des ruchers, l'inspecteur de la faune et la Société genevoise d’apiculture, assistés de leurs collègues mandatés par le canton de Vaud et la Confédération - qui a permis de trouver le nid largement caché par le feuillage.

frelon asiatique avec un émetteur

Une menace supplémentaire pour les abeilles

Grâce au savoir-faire des pompiers du SIS, cette première colonie a ainsi pu être neutralisée sans incident. Toutefois, cette nouvelle donnée témoigne de l'implantation progressive du frelon asiatique dans notre région, après son établissement dans une large partie de la France. L'objectif des autorités est de ralentir autant que possible cette progression, car cet insecte invasif d'origine asiatique est un redoutable prédateur pour les abeilles domestiques déjà fragilisées par différentes atteintes environnementales. Les apiculteurs sont donc appelés à faire preuve d'une vigilance accrue dans la surveillance de leur rucher et à signaler sans délai toute observation de frelon asiatique. Il leur est également conseillé d'adapter préventivement les mesures de protection, avec notamment l'emploi de grilles permettant de protéger les entrées des ruches.

 

Comment reconnaître un frelon asiatique?
  • Cet insecte exotique envahissant ressemble à une grande guêpe très sombre;
  • Son abdomen noir présente sur le dessus, au bout, un motif formant deux yeux orangés en amande; il n'a pas la série d'anneaux noirs dentelés sur fond jaune, typique des espèces indigènes ;
  • Ses pattes sont jaune vif au bout et noires à la base;
  • Il peut faire du vol sur place très stable et il s'intéresse particulièrement aux colonies de pucerons et aux ruchers.
  • Son nid est de grande taille (jusqu'à 80 cm de diamètre), d'apparence grisâtre, cartonné et sphérique. Il est souvent suspendu au sommet d'un grand arbre.

Merci d'annoncer toute observation ou suspicion de présence de frelon asiatique dans le canton de Genève, avec photo(s) ou spécimen, à la centrale des gardes de l'environnement: cet-cge@etat.ge.ch ou T+41 22 388 55 00.

La colonisation du frelon asiatique ne constitue pas un enjeu pour la santé publique - sa piqûre est comparable à celle d'une abeille ou d'une guêpe et cette espèce n'est agressive que lorsqu'elle protège activement son nid, comme les espèces indigènes. Adopter les précautions d'usage à l'égard des insectes munis de dard : ne pas approcher à moins de 5-10 m d'une colonie et ne pas chercher à la détruire soi-même : ne pas hésiter à contacter le SIS au 118.


Intervention sur le nid

Image : SIS Ville de Genève

Pour en savoir plus

 

Pour tout complément d'information

  • M. Gottlieb Dandliker, inspecteur de la faune, DT, gottlieb.dandliker@etat.ge.ch, T. 022 388 55 32 ou 079 240 83 49
  • M. Nicolas Millot, lieutenant, chargé de communication et des relations publiques, service d'incendie et de secours (SIS), Ville de Genève, nicolas.millot@ville-ge.ch, T.  022 418 71 48 ou 079 594 09 02