La campagne genevoise, paysage de l'année 2013

Type de publication:
Date de publication:
31 mai 2013
La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (SL-FP) décerne pour la troisième fois le prix du "paysage de l'année". En 2013, c'est la campagne genevoise qui est récompensée.
Paysage genevois

Après le Birspark (BL) en 2012, un paysage urbain pris entre intérêts de protection et d'utilisation, et le Val Sinestra en 2011, paysage alpin préservé de Basse-Engadine, c'est maintenant un paysage façonné par l’usage ancestral des terres agricoles à proximité immédiate d’une grande agglomération qui reçoit la distinction.

La Campagna, le paysage vallonné «typiquement rural» des environs de Rome, a inspiré nombre de voyageurs, peintres, écrivains et penseurs depuis la Renaissance. Ces images idéalisées de paysages bucoliques sont imprimées dans notre mémoire collective. En terre genevoise, les preuves culturelles et historiques de l'usage ancestral des terres agricoles ont longtemps soutenu l'idée d'une idylle rurale chez la population ur-baine. Assurant des fonctions de production agricole – maraîchère, viticole, céréalière, laitière – , d’accueil de la population pour son ressourcement ou de support de la biodiversité, les paysages de la campagne gene-voise sont les témoins d’activités séculaires ou modernes et portent en eux divers potentiels de mutation. Le plus important étant sans doute la pression envahissante de l’extension de l’agglomération genevoise avec pour corollaire la recherche constante de nouvelles zones constructibles.

La cérémonie de remise du prix a lieu le vendredi 31 mai 2013 à 11h à Céligny, une magnifique petite enclave genevoise voisine de Nyon. L’association des communes genevoises et AgriGenève reçoivent ce prix pour l’engagement de leurs membres - pouvoirs publics et agriculteurs - en faveur du développement harmonieux et de la valorisation du paysage de la campagne genevoise. L'approche générale poursuivie par les différents acteurs reprend globalement les objectifs inscrits dans le plan directeur cantonal, notamment en ce qui con-cerne les réseaux agro-environnementaux. Ces derniers visent effectivement à valoriser le terroir, à pérenniser les exploitations agricoles, tout en maintenant et en reconstituant les multiples fonctions du paysage cultivé de l'espace rural.

Le colloque qui fait suite à la remise du prix, se propose de livrer quelques clés pour comprendre les qualités et l’évolution historique de cette campagne - paysage entre héritage et partage - mais aussi d’en saisir les enjeux actuels et futurs. Deux conférenciers présenteront les exemples des campagnes genevoise et tessinoise, alors que deux experts français apporteront un regard externe dans un cadre plus général.

La SL-FP est en mesure de décerner ce prix (d’une valeur de 5’000 francs) grâce au partenariat de la Fédération des coopératives Migros, de l'entreprise Biketec SA et du donateur privé Balthasar Schmid de Meggen.

Partagez cette page