Baisse du taux des "décrocheurs" dans l'enseignement secondaire II à Genève

Durant l’année scolaire 2017-18, environ 900 jeunes du secondaire II ont interrompu leur formation avant l’obtention d’une certification, contre 1200 l’année précédente. Cette baisse importante est à mettre en lien avec l’introduction de la formation obligatoire jusqu’à 18 ans (FO18).
décroch form

En septembre 2019, le SRED publie la mise à jour des six indicateurs du décrochage de la formation élaborés conjointement avec l’OFPC, la DGESII et le CIF, qui rendent compte du phénomène du décrochage depuis l’interruption jusqu’au retour en formation. Après avoir dénombré les ruptures au cours d’une année scolaire, ils s’intéressent à la reprise d’une formation : passage par CAP Formations, durée du décrochage avant la prise en charge, taux de retour en formation, durée totale du décrochage et enfin, taux de maintien en formation après la reprise.

Voici la synthèse des tendances pour cette nouvelle édition :

  • Le taux de décrochage (environ 4%) est en baisse par rapport aux deux années précédentes, surtout pour les élèves mineurs, en raison de l'introduction progressive de la formation obligatoire jusqu'à 18 ans (indicateur 1).
  • Depuis 3 ans, les jeunes décrocheurs se dirigent un peu plus souvent et un peu plus rapidement vers CAP Formations (indicateur 2).
  • La moitié des jeunes qui passent par CAP Formations le font dans les 4 mois qui suivent l'interruption de leur formation (indicateur 3).
  • Environ 70% des jeunes qui suivent le programme de CAP Formations reprennent une formation. Ce taux reste globalement stable sur 3 ans, malgré quelques fluctuations (indicateur 4).
  • La moitié des jeunes qui reprennent une formation le font dans les 15 mois après l'avoir interrompue (indicateur 5).
  • Parmi ceux qui ont repris une formation après CAP Formations, 80% se maintiennent en formation l'année suivante. Ce taux est assez stable sur 3 ans, mais avec un léger tassement (indicateur 6).

Partagez cette page