1. L'essentiel en bref

La traite d'êtres humains est une forme moderne d'esclavage. Selon la définition retenue au niveau international, elle consiste "à recruter des personnes, à offrir leurs services, à les transférer, à les entremettre par le biais d'intermédiaires, à les héberger ou à les accueillir en vue de leur exploitation".

Les victimes peuvent faire l'objet d'exploitation sexuelle, d'exploitation de leur travail ou de trafic d'organes.

La traite d'êtres humains est un délit généralement lié à la migration. Elle se nourrit de la vulnérabilité et de la précarité de personnes attirées par de fausses promesses, notamment de mariage ou de travail.

En Suisse, il s'agit d'une infraction sanctionnée par l'article 182 du code pénal (CP).

Victime ou témoin de traite d'être humain, vous pouvez obtenir de l'aide

Une brochure d'information est disponible en Français, English, Español, Português, Shquip, Arabe, Româna, Magyar et Russkiy

A Genève, plusieurs entités luttent contre la traite des êtres humains. Elles sont réunies au sein d’un mécanisme de coordination.

De manière générale, toutes les questions relatives à la traite d'êtres humains se coordonnent au niveau de la Confédération, par le biais du service contre la traite d'êtres humains et le trafic de migrants (SCOTT), en charge de cette problématique.

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?