4. Ramonage de l’installation et des conduites de cheminées

Quelle que soit l'installation de combustion (poêle, fourneau, cheminée), elle est soumise à une obligation de ramonage, ainsi que  sa conduite de cheminée, au minimum deux fois par année. C'est avant tout un enjeu de sécurité, pour limiter le risque d'embrasement, mais aussi d'efficience. Sans ramonage régulier, un conduit de fumée s’encrasse et peut même se boucher, ce qui risque de provoquer des intoxications.

Un ramoneur est venu entretenir ma cheminée de salon. Suis-je tout de même tenu de faire contrôler mon installation de chauffage ?

Le contrôle d'une installation de chauffage est indépendant de la nécessité d'assurer le ramonage du conduit de cheminée.

En tant que locataire, est-ce qu'il m'incombe d'assurer le ramonage de l’installation et du conduit ?

En règle générale, le ramonage incombe au bailleur. Les intéressés (usagers de l'installation) sont tenus de prendre les dispositions nécessaires, afin que le ramonage puisse se faire au jour indiqué et sans projection de suie.

 

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?

Partagez cette page