Discussion "Pour en finir avec les violences faites aux femmes"

slogna pendant une manifestation une femme va être tuée dans 48 heures

Une personne sur deux, la moitié de la population mondiale en est la cible. Les violences contre les femmes sont l’une des violations des droits humains les plus répandues dans le monde. Pourquoi se produisent-elles dans une telle indifférence ? Tantôt flagrante, tantôt discrète, qu’elle soit physique, sexuelle ou psychologique, qu’elle se produise dans l’espace public ou dans la sphère privée, la brutalité sexiste est enracinée dans toutes les cultures du monde et tous les milieux sociaux. Alors que le silence se fissure enfin et que l’espace médiatique s’empare du sujet, peut-on collectivement mettre fin à ces violences ?

Discussion avec :
Uma Mishra-Newbery, directrice de la Women's March Global.
Perrine Le Querrec, écrivaine, autrice du texte « Le prénom a été modifié ».
Manon Schick, directrice d’ Amnesty International Suisse
Muriel Golay, directrice du Centre LAVI.

Modération : Miruna Coca-Cozma, Journaliste RADIO TELEVISION SUISSE (RTS).


Introductions de Sandrine Salerno, Maire de la Ville de Genève - Officiel, et de Brigitte Mantilleri, directrice du service UNIGE Egalité.


Conclusion par Colette Fry, directrice du Bureau de l'égalité et de prévention des violences domestiques - BPEV

Dans le cadre d'une collaboration avec le festival Les Créatives.