3. La contre-démocratie: défi ou chance pour la démocratie?

Contre-démocratie - Table ronde
Contre-démocratie - Table ronde
Quand les mouvements de défense pour le climat s’en mêlent

Le concept de contre-démocratie ou d'alter-démocratie a émergé au début des années 2000 et définit la forme de démocratie qui fait acte de défiance vis-à-vis de la démocratie traditionnelle issue des urnes. Aujourd'hui, on ne peut que constater l'existence de cette mouvance, qui réunit tous les mouvements sociaux, y compris ceux de désobéissance civile tels que les grèves pour les femmes, les mouvements dénonçant les violences policières aux Etats-Unis ou encore le mouvement des gilets jaunes en France.

Depuis 2019, la défense du climat est devenue LE thème incontournable des agendas médiatiques et politiques avec, notamment, toutes les grèves pour le climat organisées à travers la planète mais également l'action inédite du collectif français de l'Affaire du siècle qui a assigné l’État français en justice pour inaction face aux changements climatiques.

Académiques et activistes sont réuni-e-s dans le cadre de cette table-ronde pour échanger et débattre sur les enjeux de ces mouvements, la légitimité, le fondement, les prochaines étapes et les limites de leurs actions ou encore sur l'avenir de nos démocraties traditionnelles.

 

Prof. Géraldine Pflieger, directrice de l’Institut des sciences de l’environnement, UNIGE, et représentante de la Suisse à la COP26

Dr. Jasmine Lorenzini, chercheuse à l'Institut d'étude de la citoyenneté, UNIGE

Prof. Jean-François Bayart, politologue, chaire Y. Oltramare Religion et politique et Centre Albert Hirschman sur la démocratie, IHEID

M. Madé Borel, représentant de Climate Strike Genève

M. Maxime Derbois, représentant d'Extinction Rébellion

Modérateur : Dr. Sébastien Farré, Maison de l’histoire, UNIGE

Inscription obligatoire sur https://www.unige.ch/cite/evenements/semaine-de-la-democratie/semaine-d…

 

 

Dernière modification
4 octobre 2020