Mobilité douce

Mobilité douce
Mobilité douce
L'action de l'Etat en matière de développement de la mobilité douce est décrite dans le plan d'actions de la mobilité douce (PAMD) 2019-2023.

Faire de la marche et du vélo un pilier de la mobilité genevoise

La mobilité genevoise est en pleine métamorphose. La mise en service intégrale du Léman Express ainsi que la mise en œuvre progressive de la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE) modifient en profondeur la manière dont les Genevois-e-s abordent leurs déplacements. Avec le Léman Express, 80% des logements du canton et 86% des emplois se retrouvent désormais à moins de 1.5 km d’une gare. Avec la LMCE, l’hypercentre et les centres urbains vont devenir des espaces où les modes doux jouiront, au même titre que les transports collectifs, de la priorité sur les véhicules individuels motorisés, ce qui permettra d'effectuer des trajets sécurisés et apaisés. Voitures, motos et scooters seront, eux, orientés sur une moyenne ceinture routière et des axes pénétrants fluidifiés leur assurant des mouvements efficients.

Dès lors, que ce soit pour parcourir le dernier kilomètre qui sépare son logement ou son travail d’une gare ou pour l’ensemble des déplacements quotidiens ou de loisirs, la mobilité douce devient toujours plus attractive en tant qu’alternative à la voiture.

Plan d'actions de la mobilité douce

Le plan d’actions définit les projets (études et réalisations) en faveur des piétons et des cyclistes qui seront menés prioritairement d'ici à 2023 par le Canton de Genève, les communes et les autres partenaires publics et privés. Il est conçu comme une feuille de route opérationnelle dont l’avancement peut être évalué à intervalle régulier. Cette nouvelle formule, demandée en particulier par les associations, permettra de mieux suivre les réalisations et de pouvoir réagir rapidement en cas de retard dans l’avancement des projets.

L’élaboration du plan d’actions a été guidée par le souci de proposer des aménagements de qualité et la nécessité de proposer des itinéraires continus pour assurer la sécurité des piétons et des vélos. Dans cette perspective, les principaux objectifs poursuivis par ce plan d’actions sont les suivants :

Sécuriser le réseau en favorisant les continuités cyclables. 

Accompagner la mise en service du Léman express. 

Mettre en œuvre la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée.

Répondre de manière adaptée à l’usage croissant des nouvelles formes de mobilité active. 

Améliorer la gouvernance et le dialogue

Le plan d'actions de la mobilité douce peut être consulté au moyen du lien suivant: https://www.ge.ch/document/plan-actions-mobilite-douce-2019-2023